Coupable de lésions corporelles simples

Un amour de jeunesse qui tourne au drame. Un homme de 56 ans a comparu devant la justice ce ...
Coupable de lésions corporelles simples

Château de Porrentruy Château de Porrentruy

Un amour de jeunesse qui tourne au drame. Un homme de 56 ans a comparu devant la justice mercredi, après avoir assené d'un coup de poing l’ex-petit ami de sa fille, suivi de deux coups de couteau. Les faits se sont déroulés dans la soirée du 14 juillet 2012 à Delémont. Le prévenu a été reconnu coupable de lésions corporelles simples avec un objet dangereux, ainsi que d’infraction à la loi sur les armes car il détenait un couteau à ouverture automatique, une lame illégale en Suisse. L’accusé a écopé de douze mois de peine privative de liberté avec sursis pendant deux ans.

Une affaire qui touche aux traditions familiales

La victime, un homme de 24 ans, et son ancienne amie ont rompu après avoir eu des relations sexuelles hors mariage, ce qui a semé la discorde entre les deux familles. Selon le témoignage du plaignant, il s’est rendu au domicile de son ex-petite amie le soir des événements pour récupérer quelques affaires. Il s’est alors fait agresser par le prévenu en ressortant de l’immeuble. L’accusé a quant à lui expliqué qu’il avait eu peur de se faire attaquer et qu’il a sorti son couteau pour repousser le jeune. L’homme de 56 ans a tout de même affirmé qu’il regrettait ce qui s’était passé et qu’il était conscient d’avoir violé la loi, mais qu’il avait voulu défendre l’honneur de sa fille. Selon la procureur, il est évident que le prévenu avait l’intention de blesser la victime, puisqu’il portait un couteau sur lui et a cherché la confrontation. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus