Le mini-marché de Porrentruy en sursis

Un avenir incertain voire compromis pour le mini-marché de Porrentruy. La coopérative, qui ...
Le mini-marché de Porrentruy en sursis

  Le mini-marché de Porrentruy pourrait bientôt fermer ses portes.

Un avenir incertain voire compromis pour le mini-marché de Porrentruy. La coopérative, qui exploite la surface à l’intérieur de L’Inno Les Galeries, a envoyé sa dédite au propriétaire il y a dix jours. Un différend sur le prix de la location est à l’origine d’une situation qui pourrait priver la vieille ville de Porrentruy de magasin d’alimentation dès le mois d’août 2015.

 

« Mal au cœur »

« Ça me fait mal au cœur de devoir prendre cette décision, mais, dans la situation actuelle, je n’ai plus le choix ». Christian Brugnerotto, membre de la direction de la coopérative des mini-marchés de la région, est déçu, mais pas résigné. La location de la surface de vente est devenue trop onéreuse pour un commerce qui a vu son nombre de clients et son chiffre d’affaire baisser depuis quelques années. Et le propriétaire, un Zurichois, ne souhaite pas alléger suffisamment le loyer pour l’heure. Le risque est aujourd’hui grand de voir la vieille ville de Porrentruy dépourvue de magasin d’alimentation.

 

Peut-être une lueur d’espoir

Mais les négociations ne sont pas terminées, malgré l’envoi de la dédite. Christian Brugnerotto compte toujours trouver une solution. La priorité étant de rester à L’Inno ou alors, de dégoter une autre surface en vieille ville, ce qui paraît compliqué. Il veut surtout assurer un avenir professionnel aux quatre employés et aux deux apprentis du mini-marché de Porrentruy qui, en l’état, se trouveront au chômage dès le mois d’août. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus