Sa voiture hackée ?

voiture

La voiture, nouvelle cible des pirates informatiques. La section jurassienne du TCS a publié dans son dernier bulletin un article qui concerne le piratage informatique, non pas celui des ordinateurs mais bien celui des automobiles.

Selon le Figaro, il fallait s'y attendre: à force d'embarquer de plus en plus d'électronique, les voitures finissent par ressembler à de gros ordinateurs. Et comme eux, elles deviennent naturellement la cible des hackers. À Londres, l’année dernière, 89'000 véhicules ont été forcés sans qu’il n’y ait effraction.

La police cantonale jurassienne confirme que ce phénomène existe et qu’elle reste vigilante. Les malfrats utilisent par exemple un boîtier électronique branché sur la prise de diagnostic de la voiture, ils peuvent ainsi démarrer le moteur et contrôler plusieurs fonctions, de la mise en route des essuie-glaces à la commande des freins. Le phénomène reste encore cependant très rare, selon Didier Walzer, responsable de la section jurassienne du TCS. À la connaissance de la police jurassienne, aucun cas n’a pour l’instant été répertorié dans la région pour l’instant. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes