Fahy réfléchit à son avenir

Dépouillement du sondage de Fahy Le dépouillement du sondage de Fahy a été effectué par le Conseil communal et en présence du chef du service des communes.

Fahy veut aussi parler fusion. Le Conseil communal a vidé mardi soir l'urne qui contenait les réponses des citoyens à un sondage. Les ayant droit devaient donner leur avis sur le lancement de démarche en vue d’une éventuelle fusion. L’exécutif a volontairement choisi de ne pas mentionner une commune particulière. La population a plébiscité cette question à hauteur de 79% avec une participation qui atteint 53%. Ce sondage permet d’aider l’exécutif dans la voie à suivre. De nombreuses remarques ont été transcrites sur les formulaires. Le Conseil communal va dorénavant analyser ces données. D’un point de vue géographique, Fahy pourrait se tourner vers Haute-Ajoie, Bure ou encore Courtedoux.

Pour le maire de Fahy, la population a pris conscience des difficultés rencontrées dans les petites communes, autant au niveau des contraintes administratives que du manque d’entrain pour endosser une responsabilité communale. Philippe Plumey a mis en évidence le fort taux de participation. Il est d’ailleurs heureux de la confiance accordée au Conseil communal.

Le chef du service des communes, présent lors du dépouillement, a rappelé que dans le cadre d’une fusion, comme pour des fiançailles, les deux parties doivent donner leur avis. Selon Raphaël Schneider, le Conseil communal de Fahy peut désormais légitimement se tourner vers les communes voisines. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus