Grandfontaine prêt à fusionner

Conseil communal de Grandfontaine Le Conseil communal de Grandfontaine s'était réuni pour dépouiller le sondage en compagnie du chef des communes.

Changement d’état d’esprit à Grandfontaine. La commune ajoulote a procédé mardi soir au dépouillement d’un sondage. Le document posait la question de rejoindre le comité de fusion lancé entre Rocourt et Haute-Ajoie et d’étudier un projet de fusion. La population a répondu favorablement à hauteur de 72,4%. La participation était également au rendez-vous avec environ 58%. Le Conseil communal tâchera désormais d’entamer les démarches avec Haute-Ajoie. Si le processus aboutit, la nouvelle entité devrait entrer en fonction pour la nouvelle législature en 2018.

C’est un citoyen le mois dernier qui avait demandé à l’exécutif de sonder les habitants. Le maire n’est pas surpris par ce résultat encourageant. Roland Hermann a remarqué que l'opinion de la population a évolué depuis la dernière votation en 2008. Grandfontaine avait alors rejeté massivement la fusion avec Haute-Ajoie. Selon lui, les habitants ont préféré attendre de voir fonctionner la nouvelle entité.

 

Recueillir des avis

Le chef du service des communes, présent lors du dépouillement, a rappelé que ce sondage permettait de prendre le pouls de la population et de noter les remarques transmises sur les questionnaires. Il n’a pas de valeur officielle, mais permet de légitimer les démarches du Conseil communal. Raphaël Schneider a aussi insisté sur la position de la commune de Haute-Ajoie qui devra aussi se prononcer sur un projet de fusion avec Grandfontaine. Le processus est déjà lancé avec Rocourt, d’ailleurs le premier comité de fusion s’est déroulé également mardi.

 

Surprise du côté de Haute-Ajoie

Contacté peu après l’annonce des résultats, le maire de Haute-Ajoie a été agréablement surpris. Michel Baconat ne s’attendait pas à un tel plébiscite. Il a relevé que depuis le premier vote sur la fusion en 2008 il y a eu de gros bouleversements pour changer totalement la tendance. Selon lui, Grandfontaine a pris conscience que la nouvelle entité fonctionnait bien. Le Conseil communal de Haute-Ajoie devra maintenant analyser ces résultats avant de lancer d’autres démarches. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus