Recrutement compliqué pour les clubs de basketball

La crise du coronavirus chamboule le marché des transferts dans le championnat de Swiss Basketball ...
Recrutement compliqué pour les clubs de basketball

La crise du coronavirus chamboule le marché des transferts dans le championnat de Swiss Basketball League. Entretiens avec Brian Savoy, agent de joueurs, et Clément Boesch, directeur sportif du BC Boncourt

Le marché des transferts dans le championnat de
Suisse de basketball est touché par la crise du coronavirus (photo libre de droit). Le marché des transferts dans le championnat de Suisse de basketball est touché par la crise du coronavirus (photo libre de droit).

Les clubs de basketball helvétiques se lancent à tâtons dans le recrutement de nouveaux joueurs. Budgets des clubs incertains, contraintes de voyage et mesures sanitaires : les obstacles rencontrés par les agents et les clubs sont nombreux, en raison de la crise du coronavirus et en pleine période de recrutement.


Le regard d’un agent

Brian Savoy, ancien joueur d'Union Neuchâtel, est agent de joueurs depuis quelques mois. « Ça permet d’être proche des joueurs et des dirigeants. C’est un moyen d’aider les plus jeunes et de conseiller », se réjouit-il.

La crise sanitaire a d'importantes conséquences sur son activité. « Ce qui est très compliqué c’est l’incertitude qui règne sur le marché. Il est très difficile pour les clubs de définir un budget. Il existe un risque que certains joueurs ne trouvent pas de club pour la saison prochaine », explique Brian Savoy. « Les salaires, en moyenne, vont baisser », ajoute-t-il. 

Entretien avec Brian Savoy, agent de joueurs

Brian Savoy a changé son costume de joueur de basketball, ici avec Union Neuchâtel, contre celui d'agent de joueurs (photo : archives). Brian Savoy a changé son costume de joueur de basketball, ici avec Union Neuchâtel, contre celui d'agent de joueurs (photo : archives).

Le BC Boncourt construit son équipe

Le BC Boncourt doit lui aussi commencer à constituer son effectif pour la prochaine saison. Les contrats des joueurs contiendront de nombreuses clauses, selon le directeur sportif du BCB Clément Boesch, lui aussi novice dans son rôle. « J’ai côtoyé le monde du basketball de près, je connais les coulisses. Mais j’apprends tous les jours, principalement les notions juridiques et la négociation », explique-t-il. Clément Boesch a enfilé ce nouveau costume dans une période très particulière : « J’ai commencé par négocier des fins de contrats », précise-t-il. /mmi

Entretien avec Clément Boesch, directeur sportif du BC Boncourt

Clément Boesch, nouveau directeur sportif du BC Boncourt, a pris ses fonctions dans des conditions très particulières. Clément Boesch, nouveau directeur sportif du BC Boncourt, a pris ses fonctions dans des conditions très particulières.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus