Les SRD enlèvent un derby fou

Grâce à un Dionys Stadelmann en feu, les SR Delémont s'adjugent le derby. Les joueurs de la ...
Les SRD enlèvent un derby fou

A 9 contre 11, les SR Delémont ont battu le FC Bassecourt 3-2 aux Grands-Prés, dans un match riche en rebondissements

 Dionys Stadelmann prend le dessus sur Shaip Tela.

Grâce à un Dionys Stadelmann en feu, les SR Delémont s'adjugent le derby. Les joueurs de football de la capitale ont battu Bassecourt 3-2, samedi aux Grands-Prés, devant une belle affluence pour cette rencontre du championnat de 1re Ligue. Réduits à 9 contre 11, les SRD ont dû batailler ferme pour disposer de leur rival cantonal, qui a fait le jeu. Dionys Stadelmann y est allé de son triplé, alors que les réussite du FCB ont été signées Devrim Barkin et Stéphane Menanga, tous deux entrés en jeu.

 

Le réalisme delémontain

Le FC Bassecourt est bien entré dans le match. Il a pris le jeu à son compte, mais s'est montré emprunté dans les 30 derniers mètres. Le FCB a été compact et a gêné les Delémontains dans leur construction. Contre le cours du jeu, les SRD ont obtenu un pénalty après une faute de Jérémy Ducommun. Dionys Stadelmann ne s'est pas fait prier pour ouvrir la marque (21e). Les joueurs de la capitale ont continué sur leur lancée et auraient pu doubler la mise, mais le tir de Ruben Kotlar était trop enlevé.

 

Delémont à 10

A une dizaine de minutes de la mi-temps, une altercation a eu lieu dans les seizes mètres du FCB. Le Delémontain Diogo Carvalho a été expulsé pour un geste déplacé sur Shaip Tela. La rencontre s'est ensuite envenimée, avec beaucoup de fautes. Les SRD ont profité d'une sortie hasardeuse de Glodie Lissaau pour marquer le 2-0 grâce à Dionys Stadelmann d'un superbe lob. Juste avant le thé, Bassecourt a eu ses deux plus grosses occasions de but par Pascal Lachat et Farid Soltani. Mais le score ne bougea pas.

 

Un thé revigorant pour Bassecourt

Les locaux sont revenus avec de bonnes intentions en deuxième période. Mais ils ont galvaudé de trop nombreuses occasions pour revenir au score. La domination vadaise a encore été plus forte dès la 78e minute de jeu, lorsqu'Evan Stadelmann a été expulsé, après un deuxième carton jaune. Elle a été récompensée dans la foulée par la réduction du score de l'opportuniste Devrim Barkin (1-2, 80e).

 

Signé Dionys Stadelmann

Après la réduction du score, le FCB a fait du camp de défense des SRD son siège, mais a fait preuve d'un grand manque de lucidité dans le dernier geste. Tout le contraire de Dionys Stadelmann. La pépite delémontaine a effectué une course de plusieurs dizaines de mètres balle au pied, a pris de vitesse l'arrière-garde vadaise pour ajuster d'un ballon piqué le portier de Bassecourt dans les arrêts de jeu de la partie. De toute beauté. La messe était dite. Bassecourt y a toutefois cru jusqu'au bout grâce au deuxième but vadais de la soirée, marqué par le joker Stéphane Menanga de la tête.

Ce derby, haletant à souhait, aura tenu toutes ses promesses. Bassecourt paie son manque de réalisme dans les derniers mètres, alors que Delémont est récompensé de ses efforts collectifs. Au classement, les SRD sont 8es, Bassecourt est 10e. /mle

L'analyse de notre consultant Cyrille Maillard

La réaction du buteur des SR Delémont, Dionys Stadelmann

La réaction de l'entraîneur du FC Bassecourt, Anthony Sirufo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus