Une union en attente de consentement

Les FC Cornol-La Baroche et Courgenay vont fusionner cet été, alors que l’assemblée constitutive ...
Une union en attente de consentement

Les FC Cornol-La Baroche et Courgenay vont fusionner cet été, alors que l’assemblée constitutive a dû être décalée à l’automne en raison de la pandémie de coronavirus

Le FC Cornol-La Baroche de Vincent Voisard (à gauche) s'apprête à fusionner avec le FC Courgenay d'Adrien Jeker (photo: archives/Georges Henz). Le FC Cornol-La Baroche de Vincent Voisard (à gauche) s'apprête à fusionner avec le FC Courgenay d'Adrien Jeker (photo: archives/Georges Henz).

Le coronavirus perturbe un mariage footballistique. Les FC Cornol-La Baroche et Courgenay vont fusionner cet été. Leur union donnera naissance au FC Ajoie-Monterri dès le 1er juillet. Pourtant, les membres des deux clubs de 2e ligue interrégionale devront patienter jusqu’à l’automne pour assister à l’assemblée constitutive, une fois que la crise de coronavirus sera passée. Cela signifie que le nom de la nouvelle entité pourrait changer. Les couleurs du club seront définies lors de cette assemblée, tout comme le budget de fonctionnement. « Les statuts ont été mis à disposition des membres sur une plateforme informatique, de même que le nouvel organigramme du club », précise le futur président Jean Baptiste Petignat. Il ajoute que les membres ont déjà donné leur accord à cette fusion.


Avec des jeunes de la région

Le FC Ajoie-Monterri prendra donc le chemin des terrains – si la situation le permet – avec les maillots de Courgenay et Cornol-La Baroche. La première équipe jouera en alternance avec ces chandails selon le lieu du match. Le règlement de l’Association suisse de football n’autorisant un club à n’avoir qu’une équipe en 2e ligue interrégionale, le FCAM attaquera la saison 2020/2021 avec une formation dans cette catégorie, une en 2e ligue et deux en 4e ligue. La constitution des effectifs est en cours. « Le but est de garder au maximum les contingents actuels, de régionaliser et de jouer avec les jeunes de nos formations », lance Jean Baptiste Petignat. Le futur président se montre très clair sur les ambitions sportives du FC Ajoie-Monterri : « Notre objectif n’est pas de monter en 1re Ligue ». /msc

Jean Baptiste Petignat : « Nous allons débuter de manière provisoire au 1er juillet »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus