Un chasseur de promotion

Le FC Ajoie-Monterri attaque ce dimanche le sprint final du championnat de 2e ligue interrégionale ...
Un chasseur de promotion

Le FC Ajoie-Monterri attaque ce dimanche le sprint final du championnat de 2e ligue interrégionale avec trois points de retard sur le leader. Même si l'accès à l'échelon supérieur « paraît impossible » pour l’entraîneur Philippe Djakoni, les Ajoulots veulent tenter leur chance

Florent Jubin et le FC Ajoie-Monterri veulent mettre des bâtons dans les roues de Thoune M21 (photo : Georges Henz). Florent Jubin et le FC Ajoie-Monterri veulent mettre des bâtons dans les roues de Thoune M21 (photo : Georges Henz).

Une promotion pour marquer la 1re année d’existence d’un club de football. L’histoire tient du conte de fées. Elle pourrait devenir réalité pour le FC Ajoie-Monterri. Les footballeurs de 2e ligue interrégionale vont faire leur retour à la compétition ce dimanche (à 15h à Cornol face à Köniz), plus de sept mois après l’arrêt de leur championnat en raison de la pandémie de Covid-19. La 1re place du classement (et la promotion qui va avec) est dans leur viseur. Le leader Thoune M21 compte trois points d’avance alors qu’il reste quatre matches à jouer. De quoi augurer d’un sprint final haletant et d’un possible feu d’artifice d’ici au 26 juin.


Un combat déséquilibré

Co-entraîneur du FCAM, Philippe Djakoni tempère quelque peu. Ses poulains vont bien se battre pour tenter d’empocher la promotion. Toutefois, la mission lui « paraît impossible ». En tant qu’équipe réserve d’une formation professionnelle, Thoune M21 a pu profiter du règlement pour s’entraîner et jouer des matches amicaux durant tout l’hiver. Alors qu’Ajoie-Monterri n’a pu renouer avec les contacts et les sorties amicales que depuis lundi.

Le haut du classement avant cette reprise. Le haut du classement avant cette reprise.

Philippe Djakoni : « Si on a une petite chance, on va la tenter »

Le FC Ajoie-Monterri attaque cette fin de saison avec un effectif stable. Il n’a pas enregistré de mouvements, hormis les départs du défenseur Lionel Martin et de l’attaquant Gilles Mbang. /mle-msc

Thierry Payet et Philippe Djakoni, les entraîneurs du FC Ajoie-Monterri (photo : Georges Henz). Thierry Payet et Philippe Djakoni, les entraîneurs du FC Ajoie-Monterri (photo : Georges Henz).


Actualités suivantes

Articles les plus lus