Parés pour le Critérium jurassien

Michaël Burri fait figure de grand favori de la 45e édition du rallye qui se tient vendredi ...
Parés pour le Critérium jurassien

Michaël Burri fait figure de grand favori de la 45e édition du rallye qui se tient vendredi soir et samedi, alors que Valentin Nicolet va disputer son 1er rallye en tant que pilote

Michaël Burri (à gauche) et Valentin Nicolet tout sourire avant le départ du Critérium jurassien. Michaël Burri (à gauche) et Valentin Nicolet tout sourire avant le départ du Critérium jurassien.

Le Critérium jurassien s’apprête à lancer le championnat de Suisse des rallyes. La 45e édition de l’épreuve est au programme vendredi soir et samedi autour de Saignelégier. Elle va voir s’affronter 83 équipages sur les 140 km chronométrés au menu de la mouture 2024. Le 1er bolide du rallye moderne va prendre le départ de la 1re spéciale à 19h33 entre Courtemautruy et Les Enfers. Le plateau comporte 24 pilotes de la région.


La gagne et le titre dans le viseur

Et c’est l’un d’eux qui fait figure de grand favori aux yeux des organisateurs. Pour son retour sur le « Crité », Michaël Burri est désigné comme l’homme à battre. Au volant d’une Hyundai I20, le sportif de Belprahon se montre ambitieux. « L’objectif est de gagner et d’avoir le titre de champion de Suisse en fin d’année », assure-t-il, même si « le budget n’est pas encore acquis pour la totalité du championnat ». Vainqueur sur les routes jurassiennes en 2018 et 2022, 2e de l’épreuve en 2019, il se méfie du Prévôtois Sacha Althaus (3e l’an dernier) et du Valaisan Mike Coppens (2e en 2022). « Ça va être une très très grosse bagarre », prévient celui qui portera le numéro 4 sur ce Critérium jurassien.

Michaël Burri : « On va essayer de gagner le rallye »

Le novice de la course

Sur les 83 concurrents en lice, tous n’ont pas l’expérience du double vainqueur de l’épreuve. C’est même tout le contraire pour Valentin Nicolet. Le pilote de Reconvilier va effectuer ses premiers kilomètres en rallye, après avoir découvert la discipline l’an dernier sur les routes régionales comme copilote. « C’est quand même un petit peu stressant », avoue-t-il à quelques heures de s’élancer au volant d’une Peugeot 106. Numéro 58 sur les portières, il ne vise pas les mêmes objectifs que Michaël Burri. « On veut prendre le maximum de plaisir qu’on peut. On n’a rien à prouver, on est juste là pour apprendre », souffle celui qui possède une plus grande expérience en course de côte et en slalom.

Valentin Nicolet : « Un Crité sans la neige n’est pas un vrai Crité »

Ce 45e Critérium jurassien est à vivre en direct sur RFJ samedi dès 8h15. /msc


Actualités suivantes

Articles les plus lus