Aide sociale : prestations réduites, mais renforcement du soutien

Le canton du Jura revoit son barème de l’aide sociale. A compter du 1er mars, il va adapter ...
Aide sociale : prestations réduites, mais renforcement du soutien

Aide sociale

Le canton du Jura revoit son barème de l’aide sociale. A compter du 1er mars, il va adapter ses normes applicables aux nouvelles recommandations de la Conférence suisse des institutions d’action sociale. Du coup, les prestations financières seront réduites pour certaines catégories de personnes. Pour atténuer l’effet de ces mesures, l’Etat jurassien a réservé des moyens pour renforcer l’encadrement des citoyens les plus concernés, notamment les jeunes adultes sans formation, les seniors et les familles monoparentales.

Mille personnes touchées

Dans les faits, le forfait pour l’entretien sera diminué de 76 francs par mois et par personne à partir de la sixième personne du ménage. Ce même forfait sera réduit de 20% pour les jeunes adultes de moins de 25 ans qui ne sont ni en formation, ni au bénéfice d’une rente entière d’invalidité et qui n’ont pas d’enfant à charge. Quant au supplément mensuel de 300 francs accordé aux familles monoparentales avec un ou plusieurs enfants de moins de 4 ans, il sera supprimé. Le Gouvernement a toutefois décidé de réduire graduellement ce supplément. La suppression définitive interviendra en janvier 2018. Une autre subvention de 100 francs par mois va encore disparaître : celle allouée aux personnes en attente de l’AI, inscrites à l’ORP, qui ont fait une requête de mesure d’insertion ou qui ont un certificat d’incapacité de travail.

A ce jour, 1'400 personnes touchent de l’aide sociale dans le Jura. 1'000 d’entre elles sont concernées par ces baisses de prestations, qui vont attendre environ 800'000 francs.

Mandat au Service de l’action sociale

L’exécutif cantonal estime que cette réduction des prestations est acceptable, pour autant que l’Etat puisse offrir à chaque bénéficiaire un accompagnement social de qualité. Le Service de l’action sociale a été mandaté pour formuler des propositions de renforcement. Il étudiera plusieurs pistes, notamment un soutien plus fort aux jeunes adultes, la création d’entreprises sociales ou encore le développement du partenariat avec les employeurs de la région. /rch + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus