Motion socialiste pour soulager les producteurs d’énergie solaire

Le PS jurassien veut instaurer un forfait non imposable sur les bénéfices dégagés par les installations ...
Motion socialiste pour soulager les producteurs d’énergie solaire

Le PS jurassien veut instaurer un forfait non imposable sur les bénéfices dégagés par les installations photovoltaïques

Les panneaux solaires sur les toits vont devenir monnaie courante dès le 1er juillet 2017. Les panneaux solaires sur les toits vont devenir monnaie courante dès le 1er juillet 2017.

Revoir la politique fiscale autour du photovoltaïque, c’est l’objectif d’une motion déposée cette semaine par le Parti socialiste jurassien. Celle-ci vise à soulager les propriétaires d’installation solaire en instaurant un forfait non imposable sur les bénéfices dégagés par les producteurs, comme cela se fait déjà en Valais.

Les autoproducteurs jurassiens vont se multiplier dès le 1er juillet. En effet, dès cet été, tous les nouveaux bâtiments construits dans le canton devront être équipés de panneaux photovoltaïques. Une obligation qui fait partie de la stratégie énergétique 2035.

Pour le PS, cette nouvelle loi, jugée positive, est prétéritée par la chute des prix de reprise pour la production excédante. Le parti donne, entre autres, l’exemple des BKW qui ont abaissé leurs prix de 11 à 4 centimes le kWh à fin 2016. Une situation qui place les propriétaires d’installations dans une situation délicate après avoir souvent consenti de gros efforts financiers et que les socialistes veulent compenser avec leur motion.

En fin d'année passée, les Verts jurassiens avaient également déposé une motion pour aider les autoproducteurs d'énergie solaire. Les deux partis vont entrer en discussion pour se coordoner sur l'avenir de ces deux textes. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus