Ils veulent se former pour s’intégrer

Le Jura mise sur la formation pour intégrer les jeunes migrants. Un projet pilote financé par ...
Ils veulent se former pour s’intégrer

Des jeunes migrants accueillis dans le Jura profitent depuis le début de l’année d’une formation spéciale pour favoriser leur intégration dans le monde du travail

Une classe de préparation au préapprentissage Les jeunes migrants inscrits en préparation au préapprentissage ne manquent pas de motivation.

Le Jura mise sur la formation pour intégrer les jeunes migrants. Un projet pilote financé par la Confédération a été lancé au début de l’année. Il s’agit d’une préparation au préapprentissage. Cinquante jeunes migrants de 16 à 25 ans qui bénéficient d’un statut de réfugié ou d’admis provisoire profitent de cette formation au CEJEF. Quatre classes ont été créées : deux à Delémont et deux à Porrentruy. La préparation au préapprentissage a été mise en place sous l’égide de l’AJAM, l’Association jurassienne d’accueil des migrants, en collaboration avec divers partenaires dont AvenirFormation. Elle dure six mois, à raison de 25 leçons par semaine. L’accent est mis sur l’apprentissage du français mais pas seulement. La formation comprend également des leçons de culture générale, de mathématiques et d’informatique ainsi que des stages individuels en entreprise. Elle mise sur la pluridisciplinarité et est dirigée vers la construction d’un projet professionnelle.

 

De la motivation et des places à trouver

Les jeunes migrants qui suivent la préparation au préapprentissage viennent de divers pays : Somalie, Afghanistan, Erythrée ou encore Syrie. Les responsables du projet soulignent leur grande motivation pour apprendre un métier et se lancer dans le monde du travail. La formation vise, précisément, à leur permettre d’entrer dans une classe de préapprentissage. Les premiers échos sont positifs et le principal défi consiste maintenant à faire déboucher le projet sur des perspectives de réelles formations qualifiantes. L’AJAM recherche ainsi activement des partenaires emplois. Elle lance ainsi un appel aux entreprises pour qu’elles s’engagent à former de jeunes migrants. /comm + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus