La santé financière des communes est meilleure

Les finances communales se portent un peu mieux. Pour la première fois depuis 1982, l’endettement ...
La santé financière des communes est meilleure

Pour la première fois depuis plus de 30 ans, l'endettement brut des communes jurassiennes était en baisse à la fin de 2015

Argent, billets, banque

Les finances communales se portent un peu mieux. Pour la première fois depuis 1982, l’endettement brut des communes jurassiennes a diminué en 2015, selon un rapport publié ce mardi. A la fin de l’année 2015, cet endettement a atteint 537 millions de francs, soit une baisse de huit millions de francs par rapport à 2014.

 

Méfiance et incertitude

En faisant un saut dans le passé, on se rend compte que l’endettement brut des communes jurassiennes atteignait 171 millions de francs à la fin de l’année 1985. Trois décennies plus tard, il a affiché 537 millions de francs. La satisfaction, c’est bien que ce chiffre est en diminution par rapport à 2014. Le délégué aux affaires communales, Raphaël Schneider, explique cette baisse d’une part par une gestion plus rigoureuse des finances communales et une planification financière adoptée par certaines autorités. D’autre part, il la justifie par des rentrées fiscales extraordinaires. Cette diminution, observée fin 2015, est toutefois à prendre avec des pincettes. La méfiance est de mise chez le délégué aux affaires communales pour qui il est difficile de dire ce qui va se passer à l’avenir. Selon Raphaël Schneider, le grand enjeu des prochaines années réside dans la péréquation financière.

Si on regarde les chiffres de 2015 d’un peu plus près, on s’aperçoit que l’endettement brut par habitant était de 7'383 francs. On retrouve l’endettement par habitant le plus élevé du canton à Fontenais et le moins élevé aux Enfers. C’est d’ailleurs dans le district des Franches-Montagnes que l’endettement brut a été le moins élevé en 2015, par rapport aux autres districts.

 

Trois communes étaient en découvert

A noter, toujours selon le rapport, que trois communes étaient en découvert à fin 2015. Il s’agit de Mettembert, Courroux et Haute-Sorne. Aujourd’hui, la fortune de la commune fusionnée est dans les chiffres noirs, selon une annonce faite la semaine passée. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus