Une facture à relativiser pour la patinoire à Porrentruy

Le projet de rénovation de la patinoire à Porrentruy coûtera plus cher que prévu au départ ...
Une facture à relativiser pour la patinoire à Porrentruy

Le projet de rénovation de la patinoire à Porrentruy coûtera plus cher que prévu au départ, ce qui suscite des explications et des réactions

le projet de patinoire couverte d'Ajoie et du Clos du Doubs Les coûts du projet de nouvelle patinoire couverte d'Ajoie et du Clos du Doubs seront plus élevés.

La facture gonfle pour la rénovation de la patinoire d'Ajoie à Porrentruy. Elle se montera à 29,5 millions de francs au total contre les 17 millions annoncés au départ. La nouvelle estimation a été donnée mercredi par le SIDP, le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy, lors d’une séance avec les élus ajoulots. Le président du comité de pilotage du projet, Gérard Meyer, se défend de vouloir construire une patinoire de luxe. Il l’a indiqué ce vendredi en direct dans La Matinale. Gérard Meyer revient tout d’abord plus en détail sur les causes de la hausse des coûts du projet et sur la séance de mercredi avec les exécutifs communaux :

Le SIDP ainsi que le comité de pilotage vont communiquer officiellement et de manière plus détaillée mercredi prochain lors d’une conférence de presse. Contacté ce vendredi matin, le président du comité de soutien, Claude Hêche, n’a donc pas souhaité s’exprimer pour l’instant.

Reste que la hausse de la facture totale va engendrer des coûts supplémentaires pour les communes ajoulotes qui devront payer 13 millions au total. Le président du SIDP assure que l’augmentation sera limitée pour les communes grâce à l'apport de soutiens financiers plus importants. Stéphane Babey évoque, en premier lieu, la réaction des élus ajoulots lors de la séance de mercredi soir :

Du côté du canton, le Gouvernement jurassien avait d’ores et déjà prévu de proposer au Parlement un soutien financier de 25% pour la partie du projet susceptible d’être subventionnée, alors que le taux se monte à 20% pour les installations à vocation uniquement communale. Le ministre en charge des sports insiste sur l’aspect régional – et même au-delà - de la rénovation de la patinoire d'Ajoie à Porrentruy. Martial Courtet réagit à la hausse des coûts du projet. :

Quant au ministre en charge des finances, Charles Juillard, il n’a pas voulu commenter la situation. Il nous a toutefois indiqué qu’en tant que membre du comité de soutien du projet, son rôle se limitait pour l’instant à trouver des fonds pour limiter les charges pour les collectivités publiques.

Le sujet a déjà suscité une réaction au Parlement. La députée indépendante Pauline Queloz a déposé une question écrite. Elle demande « si le ministre des finances envisage de nouvelles mesures OPTI-MA pour combler la différence entre le devis initial et le nouveau devis ». Pauline Queloz souhaite également savoir quel est le contrôle du canton sur le projet et sur ses coûts.

Enfin, contacté également ce vendredi matin, le président du HC Ajoie, Patrick Hauert, n’a pas souhaité réagir dans l’immédiat sur l’augmentation de la facture pour la rénovation de la patinoire d'Ajoie à Porrentruy. /fco + tna + clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus