Gens du voyage étrangers : ce sera les Prés-Roses à Delémont

Si une aire d’accueil pour les gens du voyage étrangers voit le jour dans le Jura, ce sera ...
Gens du voyage étrangers : ce sera les Prés-Roses à Delémont

Le Gouvernement jurassien renonce à aménager une aire d’accueil vers la jonction autoroutière « Delémont-Est » à Courrendlin

Géoportail Le plan du site définitivement retenu par le Gouvernement jurassien pour recevoir les gens du voyage étrangers, à Delémont.

Si une aire d’accueil pour les gens du voyage étrangers voit le jour dans le Jura, ce sera sur le site des Prés-Roses à Delémont. Le Gouvernement jurassien propose cette option de manière définitive au Parlement, dans le cadre de la révision de la fiche relative aux gens du voyage. Le plan directeur cantonal actuellement en vigueur confère déjà une telle affectation au site delémontain, qui se trouve à proximité du bâtiment qui abrite la police cantonale jurassienne. Conséquence : le site de « Delémont-Est », près d’Innodel et précédemment retenu, est abandonné. La possible implantation d’une aire d’accueil à Courrendlin avait soulevé une vague d’oppositions.

 

La proposition d’installer les gens du voyage étrangers de passage aux Prés-Roses a été faite en accord avec le Conseil communal de Delémont. Une satisfaction pour le ministre jurassien de l’environnement, David Eray:

David Eray

Le Gouvernement jurassien ne change par contre pas d’orientation sur l’accueil des gens du voyage suisses. Sans surprise, il propose au Parlement de planifier la réalisation d’une aire de passage sur le site de Mavalau, vers la jonction autoroutière Porrentruy-Ouest, comme l’a confirmé David Eray.

 

Ce dossier des gens du voyage est intégré au plan directeur cantonal. Le Parlement est appelé à ratifier la révision des chapitres « Urbanisation » et « Mobilité ». Ces fiches visent un développement de l’urbanisation orienté vers l’intérieur de milieu bâti et coordonné avec les transports publics. La consultation a recueilli un taux d’avis favorables de 85%. La ratification par le Parlement est attendue d’ici la fin de l’année. Les fiches seront ensuite transmises à la Confédération pour approbation. /rch + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus