L’agglomération de Delémont écartée

Le Conseil fédéral n’a finalement pas retenu le projet d’agglomération delémontaine de troisième ...
L’agglomération de Delémont écartée

Le Conseil fédéral n’a finalement pas retenu le projet d’agglomération delémontaine de troisième génération. Il estime que le dossier jurassien n’est pas suffisamment efficace

Delémont Delémont

Le Conseil fédéral écarte l’agglomération de Delémont. Le gouvernement a confirmé vendredi après-midi ce qu’il avait décidé dans son avant-projet concernant le concept de troisième génération. Le dossier de la capitale jurassienne ne figure pas parmi les 37 villes et agglomérations retenues qui se partageront 1,3 milliard de francs pour développer leurs modes de transport et leur urbanisation. Le Conseil fédéral estime qu’il n’est pas suffisamment efficace pour bénéficier du financement de la Confédération. « La principale faiblesse du projet réside dans la stratégie de gestion du transport individuel motorisé qui n’est pas suffisamment concrétisée », souligne l’Office fédéral du développement territorial dans son rapport d’évaluation. Le document évoque également des retards dans la mise en œuvre des mesures des générations précédentes. 

La déception est de mise du côté des autorités jurassiennes. Le ministre, David Eray, se dit plutôt choqué par cette décision du Conseil fédéral : 

Les différents acteurs du projet gardent toutefois confiance car les Chambres fédérales auront le dernier mot sur ce dossier. Le message du Conseil fédéral passera dans les différentes commissions à Berne et le conseiller aux Etats Claude Hêche entend se battre, selon le président du comité de l’agglomération de Delémont, Damien Chappuis : 

/alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus