L’agglomération de Delémont écartée par le Conseil fédéral

Le Conseil fédéral n’a pas retenu le projet d’agglomération delémontaine de troisième génération ...
L’agglomération de Delémont écartée par le Conseil fédéral

Le Conseil fédéral n’a pas retenu le projet d’agglomération delémontaine de troisième génération dans son avant-projet. « C’est une catastrophe », a réagi le président de l’agglomération de Delémont Damien Chappuis

Delémont  et sa couronne boudées par le Conseil fédéral. Les sept sages ont décidé de ne pas retenir le projet d’agglomération de troisième génération de la capitale jurassienne dans l’avant-projet mis en consultation ce mercredi. Les autorités jurassiennes ont pris connaissance avec stupéfaction de cette décision, selon un communiqué publié mercredi après-midi. « Rien jusqu’à présent ne laissait présager que le canton du Jura serait totalement écarté de cet important programme de subventions fédérales », indique le communiqué. « C’est une catastrophe si l’agglo delémontaine n’est pas retenue. N’ayons pas peur des mots », a déclaré le président de l’agglomération de la capitale jurassienne et maire de Delémont, Damien Chappuis. 37 agglomérations de tout le pays prétendaient à ce projet de troisième génération. Seules 32 ont été retenues dans l’avant-projet.

 

Projets d’ampleur compromis

Conséquence possible de cette décision : Delémont et sa couronne n’auraient pas droit à cet important programme de subventions. Les autorités comptent pourtant dessus pour financer de nombreuses mesures, notamment un projet à plus de 15 millions de francs. « Nous envisageons de réaliser une liaison routière et de mobilité douce entre La Ballastière et la route de Moutier, ayant pour objectif de fluidifier le trafic au sud-est de Delémont et améliorer l’accessibilité d’un secteur stratégique », explique Damien Chappuis.

 

Délégation à Berne

Le canton du Jura va désormais tout mettre en œuvre pour convaincre le Conseil fédéral d’inscrire tout de même l’agglomération delémontaine dans le message qui sera transmis au Parlement. Pour cela, une délégation jurassienne se rendra à Berne courant mars. /comm+afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus