Budget de Delémont : la colère des enseignants du primaire

Une cinquantaine d’enseignants a récemment demandé aux autorités communales de faire le nécessaire ...
Budget de Delémont : la colère des enseignants du primaire

Une cinquantaine d’enseignants a récemment demandé aux autorités communales de faire le nécessaire pour que les subventions allouées aux courses d’école soient maintenues

(illustration) (illustration)

 

L’annonce avait fait mal : la semaine dernière, le Conseil communal de Delémont faisait l'inventaire des dépenses qui n'auront pas lieu dans l'immédiat, faute de budget.

Dans cette longue liste, les subventions accordées aux écoles primaires figurent en bonne position. 29'000 francs sont normalement alloués aux classes pour ces activités. Ce montant est pour l’heure gelé, dans l’attente d’un dénouement autour du budget 2019 de Delémont.

 

 

1'000 enfants « pris en otage »

Dans une lettre récemment adressée aux autorités communales, une cinquantaine d’enseignants du primaire à Delémont regrette que le millier d’élèves scolarisés à Delémont soient ainsi « pris en otage ». Le groupe demande au Conseil communal et au Conseil de ville de débloquer l’argent nécessaire aux courses d’école. Il rappelle que ces activités sont parfois le seul moment où les enfants les moins favorisés peuvent découvrir d’autres régions. Ils soulignent aussi l’inégalité que cela crée entre les enfants, puisque les classes secondaires ne sont pas touchées, elles dont les subventions sont fixées par un contrat passé entre plusieurs communes.

 

 

Des problèmes de légalité

Tous ces arguments, Damien Chappuis les entend. Le maire de Delémont répète toutefois que le Conseil communal n’a pas de marge de manœuvre. Il ajoute que l’option d’un crédit extraordinaire, avancée par les enseignants signataires, pourrait aussi poser des problèmes de légalité. Selon Damien Chappuis : « La solution ne peut passer que par les urnes ». Le peuple se prononcera à une date encore inconnue, à moins que la Cour constitutionnelle valide le recours déposé par un citoyen contre le référendum, auquel cas la votation serait annulée. /vja

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus