Neuchâtel s’apprête à plonger dans l’étrange

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a dévoilé jeudi le programme ...
Neuchâtel s’apprête à plonger dans l’étrange

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a dévoilé jeudi le programme complet de sa 19e édition

   « Come to Daddy », du Néo-zélandais Ant Timpson, est l’un des 16 films projeté en compétition internationale.   « Come to Daddy », du Néo-zélandais Ant Timpson, est l’un des 16 films projeté en compétition internationale.

Yves s’est acheté un nouveau frigo intelligent. Mais bientôt, cette machine va influencer toutes les facettes de sa vie. Ce n’est que l’un des nombreux scénarios loufoques qui seront présentés lors de la 19e édition du NIFFF. Le Festival du film fantastique de Neuchâtel a présenté jeudi son programme complet. Du 5 au 13 juillet, environ 150 films, dont 90 courts-métrages, seront projetés. Plusieurs premières mondiales sont prévues, dont le délirant « Jesus shows you the way to the highway », de Miguel Llansó et « Les Particules » du réalisateur franco-suisse Blaise Harrison, deux films présentés en compétition internationale.

Comment s’adresser à un large public sans rebuter les fans du genre ? La réponse de la directrice du NIFFF, Anaïs Emery :

L’Amérique du Sud occupe une place toute particulière dans ce programme, avec cette année encore, une sélection réservée (« El Dorardo »), mais aussi un film en compétition (« Bacurau » de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles). La catégorie « New cinema from Asia » fait la part belle à des titres d’Asie du Sud. Le NIFFF complète son tour du monde avec une sélection de films danois (« Danes do it better ! »). /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus