L’AICPJ suspend son employé soupçonné de corruption

L’Association interprofessionnelle chargée des contrôles liés à la Loi sur le travail au noir ...
L’AICPJ suspend son employé soupçonné de corruption

L’Association interprofessionnelle chargée des contrôles liés à la Loi sur le travail au noir a suspendu avec effet immédiat un de ses collaborateurs soupçonné de corruption

(illustration) (illustration)

L’Association interprofessionnelle des commissions paritaires (AICPJ) suspend un de ses collaborateurs avec effet immédiat. Cette décision fait suite à l’annonce mardi matin de l’ouverture d’une instruction à l’encontre de cet employé de l’AICPJ. Cet organisme est mandaté par l’administration jurassienne pour, entre autre, effectuer des contrôles liés aux travailleurs détachés et à la loi sur le travail au noir.

Dans son communiqué, l'AICPJ rapelle que la présomption d'innocence est de mise. Elle pourrait toutefois prendre d'autres mesures en fonction de l'évolution du dossier. /comm-vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus