Le PLRJ lance six candidats pour le National

L’assemblée générale du Parti libéral-radical jurassien a validé mercredi soir six candidatures ...
Le PLRJ lance six candidats pour le National

L’assemblée générale du Parti libéral-radical jurassien a validé mercredi soir six candidatures pour les élections fédérales de cet automne. Irène Donzé et Ernest Gerber figurent en tête de liste

De gauche à droite : Nicolas Kocher, Gaëtane Voirol, Ernest Gerber, Irène Donzé, Anael Lovis et Anne Sulliger (photo : plrj.ch). De gauche à droite : Nicolas Kocher, Gaëtane Voirol, Ernest Gerber, Irène Donzé, Anael Lovis et Anne Sulliger (photo : plrj.ch).

Le PLRJ dévoile ses cartes pour les élections fédérales de cet automne. Le Parti libéral-radical jurassien a décidé de présenter six candidats pour le Conseil national mais de renoncer aux Etats. Ces choix ont été validés mercredi soir, à l’unanimité, lors d’une assemblée générale qui s’est tenue à Miécourt. Irène Donzé, Ernest Gerber, Anne Sulliger, Gaëtane Voirol, Anael Lovis et Nicolas Kocher ont été retenus. Pour rappel, Gabriel Voirol avait d’ores et déjà annoncé qu’il ne briguerait pas de mandat à Berne. Le parti avait également rejeté tout apparentement avec l'UDC


Trois listes

Les membres du parti ont accepté de créer trois listes en fonction de la sensibilité des candidats. Si le PLRJ n’a pas voulu mettre une stricte barrière entre jeunes et moins jeunes, les candidats les plus expérimentés figurent sur une liste intitulée « innovation ». Il s’agit premièrement de la Breulotière Irène Donzé. L’ancienne députée au Parlement jurassien et membre du comité directeur du PLRJ est âgée de 44 ans. Elle a décidé de se lancer dans la course afin de défendre les idées libérales-radicales face à la montée du populisme et des extrêmes : 

L’autre candidat de cette liste n’est autre que le maire de Cornol et député Ernest Gerber qui est âgé de 56 ans. Actif au niveau communal et cantonal, il aimerait bien franchir un échelon supérieur : 

Irène Donzé et Ernest Gerber estiment qu’il est essentiel de défendre les PME et autres entreprises de la région afin de leur offrir des conditions permettant de prospérer en Suisse, mais aussi à l’extérieur. Les deux candidats souhaitent que les relations bilatérales avec l’Union européenne soient développées et stabilisées. 


L’environnement et la jeunesse

La relève du PLRJ figure dans deux autres listes. La première intitulée « jeunes » est portée par Gaëtane Voirol, Bruntrutaine de 30 ans et Nicolas Kocher, Delémontain de 29 ans. Une liste « environnement » a également été mise sur pied avec Anne Sulliger, habitante de Vendlincourt âgée de 32 ans et Anael Lovis, le plus jeune des candidats qui est âgé de 18 ans et qui réside aux Genevez. Leur objectif est de mener des actions concrètes pour la planète, tout en trouvant un consensus entre environnement et économie. 


Campagne sur le terrain

L’assemblée générale a aussi reçu un message du PLR Suisse par le biais Baptiste Rochat, collaborateur de campagne. Ce dernier a indiqué aux candidats qu’il était indispensable d’aller au contact direct de la population. Selon lui, cette méthode est la clé pour faire la différence et peut-être permettre au Parti libéral-radical jurassien de passer devant le PS et le PDC. /alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus