Une page se tourne au NIFFF

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel 2019 vit ses dernières heures. Cette ...
Une page se tourne au NIFFF

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel 2019 vit ses dernières heures. Cette clôture marque aussi la fin de six années de présidence de Jean Studer

Dès dimanche, Jean Studer ne sera plus le président du NIFFF (image : archive)  Dès dimanche, Jean Studer ne sera plus le président du NIFFF (image : archive) 

Après dix jours de fantastique et d'étrange, Neuchâtel s'apprête à retrouver la (quasi) normalité. Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel s'achève samedi soir. Pour son président, Jean Studer, c'est le moment de passer le témoin. L’actuel président de la BCN ne voulait pas cumuler les deux postes, puisque la Banque cantonale est aussi l'un des sponsors principaux du festival. 

À l’heure de son départ, nous avons demandé à Jean Studer ce qu’il retenait de ses années à la tête du NIFFF :

Dès dimanche, c’est Nathalie Randin qui reprendra le flambeau de la présidence. Elle aura pour tâche d’assurer les soutiens financiers du NIFFF. Elle poursuivra également le développement du festival :

Bien sûr la fin du festival est aussi le moment de la remise du Narcisse. Le prix, qui récompense le meilleur film de la sélection internationale, sera dévoilé samedi autour de 21h. /vja


 

Actualités suivantes