Un anniversaire plus combatif que festif pour le SEV à Delémont

Le syndicat du personnel des transports traverse la Suisse à l’occasion de ses 100 ans. Dans ...
Un anniversaire plus combatif que festif pour le SEV à Delémont

Le syndicat du personnel des transports traverse la Suisse à l’occasion de ses 100 ans. Dans le Jura, il était question de la mise au concours des lignes de bus

Les syndicats ont notamment réagi à des propos tenus par le ministre de l'environnement David Eray sur les ondes de la RTS. Les syndicats ont notamment réagi à des propos tenus par le ministre de l'environnement David Eray sur les ondes de la RTS.

La lutte syndicale s’invite à la fête du SEV. Le syndicat du personnel des transports fête ses 100 ans cette année. Pour l’occasion, un bus sillonne le pays depuis juin pour parler de l’histoire du syndicat. Il s’est arrêté lundi à Delémont. Mais le hasard du calendrier s’est invité dans la célébration. Le SEV a réagi aux propos tenus par le ministre jurassien de l’environnement dimanche sur les ondes de la RTS. Le Ministre était invité pour parler de la mise au concours des lignes de bus jurassiennes. Et selon le syndicat, ses propos ne reflètent pas la réalité. David Eray a expliqué dimanche que les syndicats avaient fait part en mars de leur satisfaction au sujet de l’appel d’offres réalisé par le canton du Jura. Le SEV admet avoir fait part de sa satisfaction, suite à cette rencontre, mais elle concernait la manière dont se sont déroulées les discussions et pas l’appel d’offres. A l’époque, les syndicats s’étaient dits rassurés par la volonté exprimée par le ministre de l’environnement de tenir compte des conventions collectives de travail en vigueur dans la région pour l’élaboration de la nouvelle CCT en cas d’arrivée d’un nouvel exploitant. Une volonté à laquelle le ministre de l’environnement a renoncé puisqu’il a annoncé depuis que si une nouvelle CCT devait être élaborée, cela serait fait sur la base des critères de l’Office fédéral des transports, moins avantageux pour les travailleurs jurassiens. Et cela fâche les membres du SEV, dont Vincent Hennin, député et membre du comité de la section SEV VPT Jura :

Le SEV attend désormais le résultat de cet appel d’offres. Les entreprises intéressées devraient rendre leur offre à la fin du mois de novembre. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes