Les audiences non urgentes annulées

Le Tribunal cantonal édicte de nouvelles directives pour faire face à l’épidémie de coronavirus ...
Les audiences non urgentes annulées

Le Tribunal cantonal édicte de nouvelles directives pour faire face à l’épidémie de coronavirus

Le Château de Porrentruy prend de nouvelles mesures face au covid-19 (photo : archives). Le Château de Porrentruy prend de nouvelles mesures face au covid-19 (photo : archives).

Le Tribunal cantonal jurassien revoit son activité. Deux jours après avoir pris des mesures pour faire face au coronavirus, il a dévoilé de nouvelles décisions mercredi matin. La principale fait état de l’annulation avec effet immédiat de toutes les audiences non urgentes. Ces audiences n’auront pas lieu au moins jusqu’au 30 avril. « On doit s’adapter aux circonstances », déclare la présidente du Tribunal cantonal. Sylviane Liniger Odiet précise que « le Jura n’est pas une exception. Pratiquement tous les cantons ont émis des directives ».


Du travail mais plus de public

Très concrètement, les instances judiciaires continuent de travailler. « On a des dossiers à examiner, on a des instructions à mener », précise la présidente. La masse de travail n’est pas réduite. La situation actuelle peut permettre, parfois, de résorber un peu le retard. Dès à présent, le public n’est plus autorisé à assister aux audiences. C’est la partie la plus visible de ces nouvelles directives. Car certaines audiences sont maintenues, celles considérées comme urgentes. Il s’agit de tout ce qui concerne les détentions, les placements à des fins d’assistance ou encore les mesures provisionnelles.

Enfin, les chancelleries des tribunaux et le secrétariat du Ministère public sont dorénavant fermés au public. Les renseignements sont donnés par téléphone ou courriel. Les actes de procédure doivent être remis par courrier dans la mesure du possible. /comm-msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus