Changement de saveur pour le 1’400e

Alors que les reports et annulations d’événements se succèdent en raison du Covid-19, les organisateurs ...
Changement de saveur pour le 1’400e

Alors que les reports et annulations d’événements se succèdent en raison du Covid-19, les organisateurs des festivités du 1'400e anniversaire de la mort de saint Ursanne tentent de garder le moral

Le calendrier des festivités ne cesse d'être chamboulé. Le calendrier des festivités ne cesse d'être chamboulé.

Ce devait être une année de fête, elle tourne au vinaigre. Le 1’400e anniversaire de la mort de saint Ursanne est touché de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Onze événements sur les 40 au programme ont déjà été reportés ou carrément annulés. « On essaye de rester positif et de ne pas avoir le moral dans les chaussettes », confesse Louison Bühlmann. La cheffe de projet de ces festivités avoue que « la saveur change au sein du comité. Il y a de la déception et de la tristesse. On est tout de même content de voir qu’il est encore possible de faire des événements ».


Pas de décalage à l’an prochain

L’incertitude demeure sur la suite des festivités. Les mesures sanitaires pourraient contraindre les organisateurs à reporter ou annuler d’autres événements. Pourtant, il n’est pas question de décaler l’ensemble du programme à l’année prochaine. « C’est une option qui a été évoquée, mais on préfère laisser le choix aux responsables des événements quant au report ou à l’annulation. On ne veut pas prendre une décision radicale par rapport à l’ensemble du calendrier », souligne Louison Bühlmann, tout en se réjouissant de pouvoir présenter au public, dès le 8 juin, l’exposition du buste reliquaire de saint Ursanne, la mise en valeur du sarcophage et un sentier des sculpteurs tout neuf. /msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus