Feu vert pour un projet de chauffage à distance à Bassecourt

Le Conseil général de Haute-Sorne a approuvé un crédit de plus d’un million de francs pour ...
Feu vert pour un projet de chauffage à distance à Bassecourt

Le Conseil général de Haute-Sorne a approuvé un crédit de plus d’un million de francs pour la mise en place d’une installation alimentant les bâtiments de l’administration communale et de l’école primaire

Le législatif était réuni lundi soir à Glovelier pour sa dernière séance de l'année. Le législatif était réuni lundi soir à Glovelier pour sa dernière séance de l'année.

Un projet de chauffage à distance va se concrétiser à Bassecourt. Le Conseil général de Haute-Sorne a validé lundi soir un crédit de 1,2 million de francs pour la mise en place d’une installation alimentant les bâtiments de l’administration communale et de l’école primaire. Ces derniers sont actuellement chauffés au mazout et les chaudières datant du début des années 90 sont en fin de vie.

Concrètement, la commune prévoit d’installer un chauffage à distance à bois. Une nouvelle chaufferie sera réalisée dans l’abri PC situé au nord de l’administration communale et une conduite installée pour relier les différents bâtiments. Le concept proposé permet, par ailleurs, une certaine marge de manœuvre au cas où une extension du réseau serait réalisée d’ici quelques années. Des privés devraient également pouvoir rejoindre l’installation à l’avenir. Avec ce projet, le mazout pourra être totalement abandonné dans les bâtiments concernés et 250 tonnes de CO2 seront économisées chaque année. Les travaux devraient démarrer l’été prochain.


Le budget sous toit

Par 28 voix, les conseillers généraux ont aussi accepté le budget 2021. Les prévisions financières de l’an prochain tablent sur un déficit de 1,25 million de francs. Le conseiller communal en charge des finances a expliqué que le document n’avait pas été facile à réaliser en raison de la crise sanitaire et de la réforme RFFA. Etienne Dobler a toutefois estimé que ce budget tentait de répondre au mieux aux préoccupations de la population dans les circonstances actuelles. Avec les nombreux investissements prévus pour la jeunesse, l’objectif est aussi de faire passer un message positif.

Les différents groupes ont salué le travail effectué pour élaborer ce budget 2021. Ils ont également fait part de leur inquiétude pour l’avenir face à une crise qui est partie pour durer. Pour l’UDC, Michel Lando a notamment estimé qu’il faudra désormais être très attentif à l’évolution de la situation financière. Jean-Marie Allimann du groupe PDC a indiqué, de son côté, qu’il sera nécessaire de faire des choix de société.


Une idée de complexe sportif en réflexion

Le législatif a, par ailleurs, approuvé un postulat qui demande au Conseil communal d’organiser une table ronde pour sonder les différentes sociétés locales sur la pertinence de développer un complexe sportif à Haute-Sorne. L’objectif est de déterminer si une telle structure comme il en existe à Courroux ou à Alle est nécessaire. Pour la conseillère communale en charge du sport, Géraldine Beuchat, cette solution a le mérite de permettre une meilleure anticipation.

Enfin, les élus ont donné leur aval à un crédit de 150'000 francs pour le remplacement de cinq cuisines dans le bâtiment de l’ancienne école à Soulce et de la cuisine de la halle des fêtes du village. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus