Une foule en liesse malgré la pandémie

C’est une des images fortes du vote historique de Moutier : des milliers de personnes célébrant ...
Une foule en liesse malgré la pandémie

C’est une des images fortes du vote historique de Moutier : des milliers de personnes célébrant le « oui » au détriment, parfois, des gestes barrières, ce qui suscite de vives réactions

Plus de 2'000 personnes étaient rassemblées à la gare de Moutier. Plus de 2'000 personnes étaient rassemblées à la gare de Moutier.

La foule des grands jours alors que les restrictions sanitaires sont toujours en vigueur. Les images de liesse populaire à Moutier, dimanche, en réjouissent certains mais suscitent aussi la controverse. Alors que les manifestations publiques sont toujours interdites pour lutter contre la pandémie, c’est l’incompréhension, voire la grogne, qui émerge, notamment sur les réseaux sociaux. Le chef du service de la santé publique refuse de commenter politiquement cet événement. Nicolas Pétremand prend acte de cette manifestation, même s’il confirme que ce n’est pas optimal. Il appelle les personnes, qui étaient à Moutier, à respecter scrupuleusement les gestes barrière et à passer un test au moindre symptôme.

Nicolas Pétremand : « Une forte inquiétude »

Difficile de mesurer l’impact de cet événement

Pour Quentin Haas, député PCSI et docteur en immunologie à l’Hôpital de l’île à Berne, d’un point de vue épidémique, cette manifestation aura un impact, reste à savoir dans quelles mesures. Quentin Haas relève que, par chance, le canton du Jura a le taux de propagation du virus le plus faible du pays. Mais les conséquences de cette manifestation vont dépendre « de multiples facteurs, comme les distances et le respect du port du masque », il est donc difficile pour le moment de mesurer cet impact. Alors que l’Hôpital du Jura n’avait plus de patient Covid en milieu de semaine dernière, le docteur en immunologie espère que la campagne de vaccination menée depuis quelques semaines permettra d’éviter un rebond des hospitalisations.

Quentin Haas : « Un impact sans aucun doute »

La police a joué la carte de l’apaisement

Quant aux forces de l’ordre présentes dimanche à Moutier, la stratégie visait l’apaisement et la désescalade. La police cantonale bernoise a contacté en amont et pendant la manifestation les autorités municipales et les mouvements de lutte pour inciter la foule à respecter les mesures barrières. Quant à savoir si des dénonciations seront prononcées, des clarifications sont en cours, selon le service de presse de la police cantonale bernoise. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus