Le niveau du lac de Bienne inquiète, navigation interdite

La Préfecture de Bienne indique que le niveau du lac risque de continuer à augmenter ces prochains ...
Le niveau du lac de Bienne inquiète, navigation interdite

La Préfecture de Bienne indique que le niveau du lac risque de continuer à augmenter ces prochains jours en raison de la situation météorologique

Les rives du lac débordaient ce mercredi matin à Bienne. (Photo : KEYSTONE / Stéphane Hofman). Les rives du lac débordaient ce mercredi matin à Bienne. (Photo : KEYSTONE / Stéphane Hofman).

Les bateaux ne navigueront plus sur le lac de Bienne. Cette mesure entre en vigueur dès mercredi 7h et se poursuivra jusqu’à nouvel ordre. Elle concerne également le canal de la Thielle jusqu’à l’embouchure du lac de Neuchâtel, l’ancienne Thielle, le canal Nidau-Büren et l’Aar jusqu’à Soleure. La Préfecture de Bienne prononce cette interdiction en raison des conditions météorologiques et de la situation de crue actuelle. Elle indique qu’il « faut s’attendre à ce que le niveau du lac continue à monter, ce qui va provoquer des inondations ».

Les personnes vivant aux abords du lac sont également appelées à placer leurs objets de valeurs en hauteur et à éviter de garer leurs véhicules dans des parkings souterrains.


A La Neuveville aussi

Les autorités communales neuvevilloises, dans un autre communiqué, mettent également en garde leurs habitants contre une éventuelle dégradation de la situation météorologique. Elles indiquent que MeteoSuisse a lancé une alerte de niveau 3 en raison de possibles orages violents et de rafales tempétueuses, ainsi que des risques de crues de degré 2 prévus dans le courant de cette semaine. Elles invitent donc les Neuvevillois et les Neuvevilloises à prendre des mesures préventives :

  • Nettoyer les caniveaux et dégager les écoulements
  • Obstruer les sauts de loups et autres accès où l’eau pourrait s’engouffrer à l’aide de planches, de sac remplis de sable ou de gravier, avec des feuilles en plastique
  • Condamner les entrées de caves ou autres portes situées dans des endroits jugés comme point faible à l’aide de sac remplis de sable, de planche de bois ou autres.
  • Creuser des rigoles ou placer des entraves dans le but de détourner le flux d’eau peut s’avérer être déjà très judicieux
  • Fermer les fenêtres dans les sous-sols
  • Obstruer les fenêtres ou portes dont l’étanchéité n’est plus optimale avec des serpillères par exemple
  • Dès l’apparition d’eau en sous-sol, il faut évacuer à l’aide de pompes ou avec des sceaux (chaque objet immobilier devrait aujourd’hui être équipé avec une pompe domestique que propose tous les commerces « do it »

/comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus