Le Groupe Bélier dénonce la « naïveté » du Gouvernement jurassien

Le mouvement autonomiste organise samedi à Moutier la 56e Fête de la jeunesse jurassienne.
Le Groupe Bélier dénonce la « naïveté » du Gouvernement jurassien

Le mouvement autonomiste organise samedi à Moutier la 56e Fête de la jeunesse jurassienne. Il s’est notamment dit déçu par le manque d’ambitions du Gouvernement jurassien dans le cadre du transfert de la cité prévôtoise

Julien Berthold, sympathisant du Groupe Bélier, et Jonathan Gosteli, animateur principal du mouvement, ont tenu samedi après-midi une conférence de presse. Julien Berthold, sympathisant du Groupe Bélier, et Jonathan Gosteli, animateur principal du mouvement, ont tenu samedi après-midi une conférence de presse.

Le vote de Moutier sur son appartenance cantonale est passé, mais la lutte ne s’arrête pas pour le Groupe Bélier. Le mouvement autonomiste organise ce samedi la 56e Fête de la jeunesse jurassienne à la patinoire de la cité prévôtoise. La manifestation était de retour après deux ans d’absence en lien avec la pandémie. Les organisateurs ont tenu une conférence de presse dans l’après-midi pour transmettre leur traditionnel message. La partie officielle s’est ensuite déroulée à 18h avant une soirée festive avec plusieurs concerts au programme.


Le Gouvernement jurassien pointé du doigt

Après le « oui » sorti des urnes le 28 mars 2021, le Groupe Bélier entend concentrer son engagement sur le transfert de la ville de Moutier. Il appelle le canton du Jura à être plus impliqué dans le processus. « Nous sommes franchement déçus par le manque d’ambition du Gouvernement jurassien et espérons qu’à l’avenir nous ne serons pas fâchés », a souligné l’animateur principal du Groupe Bélier lors de la conférence de presse. Jonathan Gosteli a ajouté que le mouvement n’hésiterait pas à « secouer le Gouvernement jurassien si cela s’avérait nécessaire ». De manière générale, le Groupe Bélier estime que l’exécutif « fait preuve de beaucoup de naïveté dans le processus de transfert et ses relations avec le Conseil-exécutif ».

Le mouvement autonomiste souhaite que le transfert de Moutier soit un « franc succès ». Il lance ainsi également un appel à l’apaisement et entend encourager toutes les actions de réconciliation entre les citoyens prévôtois.

Jonathan Gosteli : « Il faut que le Gouvernement jurassien vienne installer le canton du Jura à Moutier »

Un engagement qui continue dans le « Sud »

Concernant son engagement dans le reste du Jura bernois, le Groupe Bélier indique que la réunification du Jura historique reste un idéal. Il souligne toutefois qu’il ne « peut ignorer le souhait des citoyens du Jura Sud de rester dans le canton de Berne ». S’il reconnait que la question jurassienne est close sur le plan institutionnel, Jonathan Gosteli a estimé que le départ de Moutier pourrait faire changer les fronts. Le mouvement entend toujours convaincre les « sudistes » qu’ils ont une place dans le canton du Jura.

L’animateur principal du Groupe Bélier a enfin évoqué le sort de la commune de Belprahon. Jonathan Gosteli a déclaré que le mouvement souhaitait s’engager pour que le village puisse rejoindre la ville de Moutier « dans son aventure jurassienne ». /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus