Le SEOD plébiscite le Centre de collecte et de valorisation des déchets à Delémont

L’assemblée des délégués du Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs a approuvé ...
Le SEOD plébiscite le Centre de collecte et de valorisation des déchets à Delémont

L’assemblée des délégués du Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs a approuvé jeudi soir deux crédits d’un total de 7'420'000 francs pour réaliser une déchèterie régionale sur le site des Prés-Roses

C'est sans coup férir que l'assemblée des délégués du SEOD a accepté les deux crédits pour le Centre de collecte et de valorisation des déchets à Delémont. C'est sans coup férir que l'assemblée des délégués du SEOD a accepté les deux crédits pour le Centre de collecte et de valorisation des déchets à Delémont.

La construction du futur CCV, le Centre de collecte et de valorisation des déchets, à Delémont a passé un cap décisif. Les délégués du SEOD, le Syndicat de gestion des déchets de Delémont et environs, ont accepté jeudi soir deux crédits d’un total de 7'420'000 francs destinés à la réalisation d’une déchèterie régionale aux Prés-Roses. Ils se sont prononcés lors d’une assemblée qui s’est tenue à Movelier. Les deux objets n’ont quasiment pas suscité de débats. Le premier crédit se monte à 4'820'000 francs et sera affecté à la construction de la structure. Il a été approuvé par 15 voix contre 0 et 1 abstention. La seconde enveloppe fixée à 2'620'000 francs servira notamment à la réalisation de 25 écopoints prévus dans 17 localités ainsi qu’à des aménagements à la décharge de Boécourt qui servira de site de stockage, sans agrandissement nécessaire. Elle a été adoptée par 13 voix contre 0 et 1 abstention. La somme globale a été divisée en deux – construction et aménagements – avec l’aval du Service des communes, ce qui permet de rester dans les compétences de l’assemblée des délégués – soit 5 millions de francs - et de ne pas passer par une décision de chaque commune en assemblée ou par un vote populaire.

Le projet de Centre de collecte et de valorisation des déchets se base sur un concept modulable. Chaque commune peut décider d’adhérer ou non à la structure et quelles prestations elle entend choisir. La balle est dès lors dans le camp des communes qui doivent se prononcer selon leurs modalités propres.

La Vallée de Delémont va ainsi pouvoir se doter d’une déchèterie régionale après l’échec en 2017 d’un premier projet prévu à Courtételle. Un travail long de huit ans, depuis les premières discussions, a ainsi trouvé son épilogue jeudi soir. Le président du SEOD, Michel Tobler, fait part de sa satisfaction et commente le résultat des deux votes: 

Michel Tobler, président du SEOD: « C’est un vrai soulagement »

Le permis de construire du futur Centre de collecte et de valorisation des déchets devrait être déposé après les vacances d’été. Les travaux devraient démarrer l’année prochaine avec l’objectif d’une mise en service dans le courant 2024, au plus tard. Dans l’intervalle, un règlement d’exploitation devra être soumis à une prochaine assemblée des délégués du SEOD.


Des comptes adoptés et des mâchefers venus de l’extérieur

Les autres points à l’ordre du jour également été acceptés. Les délégués du SEOD ont ainsi donné leur aval au rapport d’activités ainsi aux comptes 2021 qui bouclent sur un bénéfice de 931'000 francs. La somme sera affectée à un fonds destiné à la réalisation de la déchèterie régionale à Delémont.

Toujours au chapitre financier, la décharge de Boécourt accueille depuis mai 2021 des mâchefers - soit des résidus de la combustion des déchets ménagers – issus du canton de Genève, ce qui a rapporté 1,23 millions de francs l’an dernier au SEOD. Le contrat porte sur trois années, renouvelables deux fois un an. Des mâchefers venus du canton de Fribourg sont également stockés depuis janvier 2022. Le contrat est fixé pour cinq ans, renouvelables deux fois une année. Le SEOD peut faire venir ce type de matériaux de l’extérieur pour autant qu’il soit en mesure d’assurer le stockage des déchets jurassiens sur 30 ans. Une somme de 200'000 francs par an devrait, par ailleurs, être affectée à des projets en lien avec la protection de l’environnement dans le district de Delémont.

L’assemblée des délégués a, enfin, accepté le nouveau règlement d’exploitation du SEOD pour la décharge de la Coute-Queue à Boécourt. Le texte a dû être remis à jour en raison de divers changements dans les bases légales. /fco



Actualisé le

 

Actualités suivantes