Le PVL préfère Eva Herzog à Elisabeth Baume-Schneider

Les Verts'Libéraux sont les seuls à favoriser l'une des candidates socialistes. La liberté ...
Le PVL préfère Eva Herzog à Elisabeth Baume-Schneider

Les Verts'Libéraux sont les seuls à favoriser l'une des candidates socialistes. La liberté de vote est de mise chez les autres groupes parlementaires

 Les candidates socialistes seront départagées mercredi au Palais fédéral, à Berne. (photo d'archives). Les candidates socialistes seront départagées mercredi au Palais fédéral, à Berne. (photo d'archives).

A la veille des élections, les auditions des candidats au Conseil fédéral se sont poursuivies mardi après-midi. Les deux socialistes, Elisabeth Baume-Schneider et Eva Herzog, ont été entendues par le PVL, le PLR et le Centre.
Seuls les Verts’Libéraux ont décidé de trancher entre les deux candidates socialistes. Ils ont annoncé mardi soir donner leur préférence à Eva Herzog. La Bâloise aurait « montré plus de compétences pour la place économique suisse, et la stabilisation des relations avec l’Europe », d’après le groupe parlementaire. Une majorité des 16 élus PVL (sur 246 au total) devraient donc voter pour Eva Herzog.


Liberté de vote au PLR et au Centre 

Le PLR laisse la liberté de vote : le chef de groupe parlementaire, Damien Cottier, a indiqué que les deux candidates socialistes avaient « toutes les compétences pour entrer au Conseil fédéral ». Le groupe a toutefois rappelé son attachement à l’équilibre des régions et des langues au sein du Gouvernement. Si la jurassienne Elisabeth Baume-Schneider était élue, le PLR appelle le PS à prendre ses responsabilités, pour que la situation ne dure pas trop longtemps. Liberté de vote aussi au Centre, qui veut des candidats « capables de s'engager à respecter la collégialité. » Le chef du groupe, Pirmin Bischof, a ajouté qu'une éventuelle majorité latine ne poserait pas de problème constitutionnel, si la situation était limitée dans le temps. 


L'UDC veut jouer la concordance mais...

L'UDC, qui avait auditionné les deux socialistes la semaine passée, a communiqué sa position mardi soir. Le parti agrarien estime qu’aucune des candidates n’est idéale car « toutes les deux sont clairement de gauche ». Mais le groupe entend tout de même voter socialiste pour « jouer la concordance », sans pour autant donner de consigne de vote.

Quant aux Vert-e-s, ils avaient entendu les deux candidates la semaine dernière et avaient, dans la foulée, décidé de laisser la liberté de vote. 


La Matinale RFJ sera en direct de Berne mercredi dès 6h pour vous faire vivre cette élection au Conseil fédéral./cto



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus