Prix Vigier: le président de la BNS en faveur l'innovation

Le président de la Banque nationale suisse (BNS), Thomas Jordan, appelle la Suisse à faire ...
Prix Vigier: le président de la BNS en faveur l'innovation

Prix Vigier: le président de la BNS en faveur l'innovation

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le président de la Banque nationale suisse (BNS), Thomas Jordan, appelle la Suisse à faire preuve d'ouverture vis-à-vis des nouvelles technologies. C'est le seul moyen à ses yeux pour conserver son rang parmi les économies les plus performantes.

'Depuis des décennies, la Suisse est l'une des économies les plus performantes au monde', a expliqué Thomas Jordan mercredi à Soleure, à l'occasion de la remise des prix 2018 de la Fondation de Vigier. 'Afin de le rester, elle doit absolument faire preuve d'ouverture vis-à-vis des nouvelles technologies', a précisé le Biennois.

'Pour les entreprises, cela implique non seulement d'adopter des innovations venant de l'extérieur, mais aussi de mettre les leurs sur le marché', a dit le président de l'institut d'émission monétaire. Différents facteurs peuvent les aider sur cette voie, tant pour les sociétés bien établies que pour les start-up.

Cadre favorable

'Il est toutefois essentiel de disposer d'un cadre économique favorable', a insisté Thomas Jordan. 'Cela suppose des contraintes administratives limitées, tant pour les créations d'entreprises que pour leur fonctionnement au quotidien, une législation fiable en matière de brevets ainsi que de bonnes possibilités de financement.'

L'accès ouvert aux marchés, y compris pour la concurrence internationale, constitue aussi un élément important, selon le président de la BNS. Les barrières imposées aux nouvelles entreprises sont en effet un frein à la vitalité de l'économie.

Culture entrepreneuriale

Quant au système éducatif, il constitue également un facteur crucial pour la capacité d'innovation d'un pays, a ajouté Thomas Jordan. La Suisse investit beaucoup pour une éducation de qualité, tant au niveau de l'enseignement supérieur que de la formation professionnelle.

Le président de la banque centrale a enfin évoqué l'importance de l'encouragement de la culture entrepreneuriale. 'Car la volonté d'entreprendre et d'être performant permet à des idées prometteuses de déboucher sur des produits et des processus commercialisables.'

La Fondation de Vigier décerne chaque année des prix d'encouragement de 100'000 francs chacun à des entrepreneurs domiciliés en Suisse, âgés de moins de 45 ans.

/ATS
 

Actualités suivantes