Une médiation entre le Panto et le musée

Une tentative de conciliation s’est mise en place dans le conflit entre le Pantographe et le ...
Une médiation entre le Panto et le musée

Vue du Pantographe Le sort de l'ancienne usine Junker s'est invité lundi soir au Conseil de Ville de Moutier.

Une tentative de conciliation s’est mise en place dans le conflit entre le Pantographe et le Musée du tour automatique et d’histoire de Moutier. Les différents partenaires ont accepté d’entrer en médiation, sous l’égide du Conseil municipal. L’annonce a été faite lundi soir lors de la séance du Conseil de Ville. Les différents partenaires dans ce dossier – le Pantographe, le musée et l’entreprise Tornos qui possède l’ancienne usine Junker - se sont rencontrés lundi, à l’invitation du Conseil municipal. L’exécutif prévôtois leur a proposé un compromis – qu’il n’a pas souhaité détailler - en leur laissant jusqu’à mercredi soir pour répondre.

Par ailleurs, le Conseil de Ville de Moutier a refusé l’instauration d’un chèque pour les étudiants qui souhaitent s’établir en Prévôté. Une motion en ce sens du PSA – transformée en postulat – a été rejetée. Le législatif prévôtois a également adopté le budget 2013 qui prévoit un déficit d’un peu moins d’un million et demi de francs. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus