Une absence qui pèse

Le Service de gynécologie de l’Hôpital du Jura doit composer depuis lundi sans son médecin-chef ...
Une absence qui pèse

HJU

Le Service de gynécologie de l’Hôpital du Jura doit composer depuis lundi sans son médecin-chef. Le docteur Jacques Seydoux a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Le président de la Société suisse de gynécologie et obstétrique a été hospitalisé à Bâle lundi matin. « Jacques Seydoux va mieux » a déclaré à notre micro le directeur de l’HJU qui a pu visiter le médecin à deux reprises. Kristian Schneider ne veut toutefois pas avancer de date quant à un retour du chef du Service de gynécologie. Le docteur Roberto Lopez assure l’intérim.

L’HJU pourra compter sur un soutien d’une institution lémanique. Philippe Brossard, chef de clinique aux Hôpitaux universitaires de Genève, se déplacera dans le Jura pour s’occuper des opérations. Cette aide s’inscrit dans le cadre de la collaboration entre l’HJU et les HUG instaurée grâce à Jacques Seydoux. Selon Kristian Schneider, aucune patiente n’a dû supprimer un rendez-vous, à l'exception de la journée de lundi. Le directeur de l’HJU salue d’ailleurs la réactivité de son équipe à mettre en place ce système dans l’urgence. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus