Pas de campagne tapageuse pour le CJB

Le Conseil du Jura bernois défendra sa position mais disposera de peu de moyens pour mener ...
Pas de campagne tapageuse pour le CJB

Le président Jean-Pierre Aellen (à g.) et le secrétaire général Fabian Greub Le président Jean-Pierre Aellen (à g.) et le secrétaire général Fabian Greub

Le Conseil du Jura bernois défendra sa position mais disposera de peu de moyens pour mener campagne. Le CJB a discuté lors de sa dernière séance plénière du rôle qu’il allait endosser ces prochains mois, avant le vote du 24 novembre. Il attendra encore les résultats d’un rapport interne avant de décider s’il soutiendra ou non la création d’une Constituante. Celle-ci devrait dessiner les contours d’un nouveau canton formé du Jura et du Jura bernois. Le document devrait être publié dans le courant du mois de juin.

Une fois la position du CJB arrêtée, seules trois personnes pourront la communiquer : le président, le président de la section « Institutions » et le secrétaire général. Ces derniers devront également relayer la position de la minorité du CJB. Les membres du Conseil du Jura bernois pourront exprimer publiquement leur avis, mais à titre personnel. Ils devront d'ailleurs préciser qu’ils ne parlent pas au nom de l’institution.

 

Manque de sous

Il semble peu probable que le CJB se lance dans la diffusion de tracts et de tous-ménages. L’institution ne dispose d’ailleurs pas de fonds propres pour se lancer dans de telles entreprises.

A noter que le CJB ne s’est pas encore prononcé sur une éventuelle adhésion à la Charte interjurassienne. Le Conseil du Jura bernois en discutera certainement lors de sa prochaine séance. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus