Un appel au « OUI massif » du PDC Jura

Votation du 24 novembre

Le PDC Jura est entré en campagne. Il a débattu de la votation du 24 novembre sur l’avenir institutionnel de la région lors de son congrès mercredi à Porrentruy. La salle du Séminaire n’était pas pleine, composée d’une centaine de membres du parti, pratiquement tous élus ou anciens élus et grisonnants pour la plupart.

Du président Martial Courtet au ministre Charles Juillard en passant par le député-maire de Delémont Pierre Kohler et quelques membres, tous ont martelé l’importance de se « mobiliser pour qu’un OUI massif sorte des urnes le 24 novembre », craignant que la population n'aille pas voter. Pascal Eschmann, président prévôtois du PDC du Jura Sud, est venu apporter sa vision de la réalité vécue au quotidien par « les Jurassiens restés bernois » : « Le message que vous nous donnerez le 24 novembre sera important pour nous, dans le Sud », a-t-il prévenu.

« Réveillons le sentiment jurassien »

Mais la « star » de la soirée aura été Pierre Kohler, incontestable patron des PDC dans ce dossier institutionnel. Le maire de Delémont s’est montré enthousiaste, a eu le verbe incisif et l’argument percutant, a utilisé l’impératif, avec la voix d’un militant de la première heure. « Réveillons le sentiment jurassien », « cette soirée est historique », « c’est maintenant qu’il faut se lever », « En cas de NON, le Jura bernois souffrira dès le 25 novembre et pour longtemps ». Pierre Kohler a donné le ton avec l’éloquence et l’humour qui le caractérisent, provoquant régulièrement les sourires d’une assemblée conquise. Nul doute que sa réplique est déjà aiguisée en vue des débats futurs, qui seront eux, contradictoires.

La discussion s’est conclue par quelques appels patriotiques préparés et lus par des combattants déjà actifs dans les années 70, avant que la salle n’entonne les trois premiers couplets de la Rauracienne, main dans la main. /clo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus