Un seul abonnement de ski pour les Vaudruziens

Skier aux Bugnenets-Savagnières et au Crêt-du-Puy avec un seul abonnement : c’est possible ...
Un seul abonnement de ski pour les Vaudruziens

Les Bugnenets Les Bugnenets-Savagnières s'associent au Crêt-du-Puy.

Skier aux Bugnenets-Savagnières et au Crêt-du-Puy avec un seul abonnement : c’est possible dès l’hiver prochain, mais seulement pour les habitants du Val-de-Ruz. La nouvelle commune voulait harmoniser son offre aux skieurs, elle profite de la modernisation de la billetterie au Crêt-du-Puy pour le faire. Les Vaudruziens ont l'occasion de s’abonner jusqu’au 31 octobre.

Pari gagnant pour l'ensemble de Val-de-Ruz

Les skieurs peuvent économiser plus de 60% du prix total des abonnements normaux. Un adulte, par exemple, paiera 280 francs pour skier toute la saison sur les deux domaines. C’est tout de même un risque à prendre jusqu’au 31 octobre - l’hiver peut très bien être boudé par la neige - mais un risque modéré, estiment les exploitants, qui y voient un nouveau moyen de promouvoir le ski dans la région.

Tous les habitants du Val-de-Ruz seront désormais logés à la même enseigne. La mesure devrait séduire davantage à Cernier ou à Dombresson qu’au Pâquier, par exemple, où le consommateur payait un prix presque symbolique : 32 francs pour skier toute la saison aux Bugnenets-Savagnières.

Un premier rapprochement

Il était déjà question d’un abonnement commun aux deux domaines skiables dans les années 80. Aujourd'hui, les exploitants profitent de la modernisation de la billetterie au Crêt-du-Puy pour se rapprocher. Un abonnement commun destiné à l’ensemble de la population neuchâteloise se met en place et, si ce n’est pas cet hiver, ce sera pour l’hiver prochain.

Concernant une éventuelle fusion entre les deux domaines, elle n’est pas encore à l’ordre du jour, l’obstacle naturel de la Combe Biosse rendant un mariage moins avantageux sur le plan économique.

Quant au domaine de la Vue-des-Alpes, on ne devrait pas pouvoir y skier davantage que la saison dernière (seul le téléski du Crêt-Meuron fonctionnait). Les exploitants des diverses remontées n’ont pas les moyens de rénover les installations. Selon la Commune de Val-de-Ruz, le dossier est au point mort. /vco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus