Une grande figure du patois a disparu

Une grande figure du patois a disparu
Une grande figure du patois a disparu
Joseph Badet, dit Djôsèt Barotchèt, est mort lundi à l’âge de 92 ans. Né à Fregiécourt, il a vécu à Saint-Ursanne. Djôsèt Barotchèt a lutté pour la sauvegarde du patois. Il a écrit de nombreuses pièces de théâtre à succès dans le langage de la région, ainsi que des chansons et des poèmes. Ce grand patriote a également diffusé ses connaissances. Il a créé le « Retou », une amicale de patoisants, en 1955. Des cours de patois ont été donnés dans de nombreuses localités de la région. Djôset Barotchèt a également animé des émissions à la radio. Il a toujours œuvré pour la défense du pays./rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus