L’âme de Saint Martin dans l’église de Montignez

Un peu de Saint Martin à Montignez. On ne parle pas ici de fête ou de repas gargantuesque, ...
L’âme de Saint Martin dans l’église de Montignez

la relique de Saint Martin La relique de Saint Martin à Montignez

Un peu de Saint Martin à Montignez. On ne parle pas ici de fête ou de repas gargantuesque, mais de l’homme pieux né il y a 1700 ans. Saint Martin est le patron de la paroisse de Montignez dont les fresques évoquent la vie de l’Evêque de Tour. L’église abrite surtout une relique de ce saint : un petit bout d’os de quelques millimètres. L’objet est certifié par un document officiel signé d’un évêque de l’époque qui donne l’autorisation de le vénérer. Des professionnels estiment que le reliquaire date du 17è siècle. Mais Philippe Vuillaume, l’ancien président de paroisse passionné d’histoire, admet qu’aucun test n’a été réalisé pour authentifier l’os. Il souligne qu’avant tout il faudrait s’assurer que l’os est bien d’origine humaine.

 

Saint Martin est-il passé par là ?

Saint Martin a beaucoup voyagé durant son existence. Philippe Vuillaume indique que l’évêque de Tours s’est rendu à Trèves en Allemagne en 380. Il a emprunté donc les chemins romains qui passaient par Réchésy, la commune française voisine de Montignez. Selon le passionné d’histoire, lui ou un de ses moines s’est peut-être rendu dans le village ajoulot pour convertir les habitants.

 

Une relique qui réapparait

La relique a d’ailleurs failli se perdre dans les méandres de l’église. Il y a trois ans, Philippe Vuillaume a recherché des objets de culte et est tombé par hasard sur cet objet. Il s’est ensuite renseigné auprès d’anciens du village qui se souviennent que le jour de la Saint Martin, le 11 novembre, le curé présentait le reliquaire aux paroissiens. Ils défilaient alors pour baiser le reliquaire. /ncp


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus