Mesure thérapeuthique pour un jeune schyzophrène

Dix-sept mois de prison et une mesure thérapeutique : le tribunal de Moutier a rendu jeudi ...
Mesure thérapeuthique pour un jeune schyzophrène

Tribunal de Moutier Le tribunal de Moutier a rendu son verdict jeudi en fin d'après-midi

Dix-sept mois de prison et une mesure thérapeutique : le tribunal de Moutier a rendu jeudi son verdict dans le procès d’un jeune homme qui devait répondre de 22 chefs d’accusation. Il a notamment été reconnu coupable de lésions corporelles simples, de vol et de menaces. Il a en revanche été libéré des préventions de brigandage avec arme à feu, par manque de preuves, ainsi que de tentative de meurtre. Dans ce dernier cas, il a été déclaré irresponsable. L’accusé souffre de schizophrénie, et il était en crise lorsqu’il a frappé à la tête le patron d’un bar prévôtois avec un guidon de trottinette.

Il était attendu que le tribunal prononce une mesure thérapeutique, restait à savoir dans quel type d’établissement elle devait être réalisée. L’avocat de la défense demandait que son client soit placé dans un établissement pour jeunes adultes, afin de favoriser sa réinsertion. Le tribunal ne l’a pas suivi, et a prononcé un internement dans un établissement spécialisé fermé. La juge a expliqué que les établissements pour jeunes adultes sont prévus pour les personnes qui ont commis des actes assimilables à de la délinquance adolescente, ce qui n’est pas le cas ici. Une question se pose désormais, celle du placement du jeune homme de 23 ans. Les établissements spécialisés sont pleins et ils n’ont donc pas de place pour l’accueillir dans l’immédiat. Il retourne pour le moment en prison, en attendant que le service d’application des peines et des mesures du canton de Berne trouve un endroit adapté où le placer.

En ce qui concerne les délits commis alors qu’il était responsable, le prévenu a été condamné à dix-sept mois de prison. Cette peine a déjà été exécutée de manière anticipée. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes