L’hirondelle, indicateur de printemps et de biodiversité

Elles arrivent avec le printemps, mais toujours moins nombreuses. Les hirondelles de fenêtre ...
L’hirondelle, indicateur de printemps et de biodiversité

Les Parcs Chasseral et du Doubs font de l'hirondelle des fenêtres leur emblème de la biodiversité en milieu bâti

Les hirondelles de fenêtre constituent un bon indicateur de la biodiversité en milieu bâti. Les hirondelles de fenêtre constituent un bon indicateur de la biodiversité en milieu bâti.

Elles arrivent avec le printemps, mais toujours moins nombreuses. Les hirondelles de fenêtre ont perdu un tiers de leur population au cours des 20 dernières années.

Ces oiseaux sont un bon indicateur de la biodiversité en milieu bâti. Les Parcs Chasseral et du Doubs ont donc décidé d’en faire leur emblème dans le cadre de leur projet pilote de mise en place d’infrastructures écologiques.

Les deux entités vont mener différentes actions. Dans les écoles, ce sera « opération hirondelles », une demi-journée pour permettre aux enfants d’en apprendre plus sur ces oiseaux.

Les ornithologues amateurs sont invités le 2 mai au centre nature Les Cerlatez. L’idée étant de faire du réseautage et de créer des liens entre les différents acteurs susceptibles d’œuvrer pour la biodiversité.

Enfin, les 37 communes que comptent les deux parcs seront informées de la possibilité d’obtenir le soutien d’un spécialiste pour la mise en place d’actions concrètes en faveur de l’hirondelle de fenêtre.

Initié en 2013 dans le cadre du Parc Chasseral, le projet Graine de chercheur - qui permet à des classes de plancher sur les hirondelles durant une année scolaire - sera progressivement étendu au Parc du Doubs. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus