La dépression doit encore faire parler d’elle

« Dépression : let’s talk » : c’est le thème de la journée mondiale de la santé qui se déroule ...
La dépression doit encore faire parler d’elle

La journée mondiale de la santé qui se tient vendredi est consacrée à la dépression

dépression La dépression est au cœur de la journée mondiale de la santé.

« Dépression : let’s talk » : c’est le thème de la journée mondiale de la santé qui se déroule vendredi. Un slogan qui met l’accent sur l’importance de la communication dans le traitement de cette maladie. Trop souvent sous-estimée, elle touche pourtant plus de 300 millions de personnes dans le monde. Au niveau suisse, 30% de la population présente des symptômes de dépression.

Des améliorations peuvent donc encore être faites dans le traitement et la prévention de cette maladie. Dans la région aussi, comme l’explique Simone Montavon Vicario, psychothérapeute et présidente de l'Association jurassienne et bernoise francophone des psychologues et des psychologues – psychothérapeutes. Pour elle, les efforts sont avant tout à fournir en termes de prévention et d’accessibilité à la psychothérapie. Une amélioration qui passe par l’acceptation de la dépression comme un problème de santé publique et le soutien des politiques.

De son côté, Danielle Charmillot, médecin-cheffe au Centre médico-psychologique pour adultes à Delémont, rappelle l’importance de l’aspect social du traitement de la maladie. La solitude et l’isolement restent des facteurs à ne pas négliger, notamment chez les personnes âgées. /lgu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus