Partager pour sortir de la souffrance

Le Centre social protestant (CSP) ainsi que Caritas organisent de nouvelles séances de partage ...
Partager pour sortir de la souffrance

Le Centre social protestant (CSP) ainsi que Caritas organisent de nouvelles séances de partage pour personnes séparées ou divorcées. Elles se dérouleront à Delémont et Moutier dans des groupes de maximum huit personnes

Adriano Angiolini Les rencontres de Moutier se déroulent au Centre social protestant. La salle à manger est l'endroit idéal pour des pauses plus décontractées selon Adriano Angiolini, conseiller conjugal et familial.

Parler de son avenir après une séparation. Le Centre social protestant Berne-Jura (CSP) ainsi que Caritas Jura mettent sur pied de nouvelles séances dès la fin du mois d’août à Delémont et Moutier.  Leurs buts : éviter de sombrer après une rupture. Deux conseillers conjugaux les animent dans un climat de partage, en favorisant le dialogue au sein du groupe.

En place depuis onze ans dans la cité prévôtoise, le concept séduit et trouve un public en augmentation. Pour y participer, il faut rencontrer préalablement un conseiller afin de faire connaissance. Une somme de 20 francs est aussi demandée par séance. En cas de difficultés financières, un arrangement peut toutefois être trouvé.

Le groupe de parole se réunira pour la première fois en soirée le 22 août à Delémont et le 30 août, à Moutier, au CSP. Huit rencontres sont au programme, elles auront lieu toutes les deux semaines.

Et si toutefois la séparation ne devait pas encore avoir été consommée et que le climat au sein du ménage devait être malsain, il existe aussi la possibilité de réaliser des consultations de couples. Le but est alors de faire un bilan et de prendre soin de l’union à titre préventif. /jrg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus