Il y a un avenir après le divorce ou la séparation

Un groupe de parole mis sur pied par Caritas Jura et le CSP Berne-Jura va commencer dès le ...
Il y a un avenir après le divorce ou la séparation

Un groupe de parole mis sur pied par Caritas Jura et le CSP Berne-Jura va commencer dès le 25 août à Delémont dans le but de pouvoir rebondir après un divorce ou une séparation

Adriano Angiolini devant le CSP de Moutier. Adriano Angiolini devant le CSP de Moutier.

Évoquer son avenir après une séparation ou un divorce : il s’agit du nouveau groupe de parole proposé par Caritas Jura et le CSP Berne-Jura. Un parcours de huit soirées tous les 15 jours commence le 25 août à Delémont. À cause du Covid-19 et de manière à pouvoir respecter les normes sanitaires, le nombre de participants est limité à six personnes. À l’animation, Carine Donzé et Adriano Angiolini proposent plusieurs exercices comme l’explique Adriano Angiolini conseiller conjugal et familial à Caritas et au CSP :

« C’est important que les personnes puissent échanger entre elles »

Au sein du groupe de parole, les émotions sont parfois fortes. Adriano Angiolini explique quels sont les éléments qu’il rencontre le plus fréquemment :

« Le sentiment d’échec et d’être remis en question dans sa vie »

Avant de pouvoir prendre part au groupe de dialogue, une rencontre préalable avec un des animateurs est obligatoire. À noter également qu’un montant de 20 francs par séance est prévu pour ceux qui ont les moyens de le régler. /jrg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus