Une motion pour débattre de l’évolution numérique

Le député CS POP Pierluigi Fedele a déposé une motion auprès du Parlement jurassien pour la ...
Une motion pour débattre de l’évolution numérique

L’ère du numérique suppose beaucoup d’évolutions quant aux manières de travailler ou d’interagir. Le député CS-POP Pierluigi Fedele a déposé une motion auprès du Parlement jurassien pour la création d’un observatoire cantonal de la révolution numérique

 Pierluigi Fedele

Robotisation, protection des données : les innovations numériques posent de nombreuses questions. Le travail, la vie quotidienne s’en trouvent déjà modifiés et pourraient encore évoluer. Pour le député CS-POP Pierluigi Fedele, il s’agit de réfléchir à la gestion de cette évolution, notamment d’un point de vue politique. Il a donc déposé une motion auprès du Parlement jurassien pour la création d’un observatoire cantonal de la révolution  numérique. Celle-ci a été signée par 8 députés du groupe Verts et CS-POP.

 

Un outil de réflexion

« On présente toujours cette révolution numérique sous un angle technique, mais je pense qu’elle est profondément politique », déclare Pierluigi Fedele. « On ne peut pas dire que c’est uniquement le marché qui va gérer cette évolution. En s’emparant du sujet, la politique réfléchirait à diverses problématiques, notamment les effets de ces innovations sur le travail. Par exemple, notre utilisation quotidienne des smartphones fait qu'il est de plus en plus difficile de séparer notre vie professionelle de notre vie privée.»
Si la motion est adoptée, le député CS-POP espère réunir des acteurs politiques, des experts du numérique, des patrons et peut-être des philosophes, afin de débattre de thématiques, telles que la protection des données ou encore la régulation de ces activités connectées.  « Il ne s’agira pas de répondre à ces questions, mais simplement d’y réfléchir », précise Pierluigi Fedele.\cto


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus