Axe ouest : les opposants dévoilent leur propre projet

Le projet « Axe ouest – mieux comme ça » propose un tunnel à la place des deux jonctions à ...
Axe ouest : les opposants dévoilent leur propre projet

Le projet « Axe ouest – mieux comme ça » propose un tunnel à la place des deux jonctions à ciel ouvert pour le contournement autoroutier de Bienne

Visualisation de la jonction située à proximité du lac- Visualisation: www.a5-biel-bienne. ch Visualisation de la jonction située à proximité du lac- Visualisation: www.a5-biel-bienne. ch

Les opposants au tracé du contournement autoroutier Ouest de Bienne ont dévoilé mardi leur propre projet.  Le mouvement citoyen « Axe ouest: pas comme ça » estime qu'il est possible de renoncer aux deux jonctions à ciel ouvert au centre-ville et de construire un tunnel de cinq kilomètres qui longe la gare et le lac.

Pour ce collectif d'opposants, cette solution permet de réaliser la branche Ouest plus rapidement et de réduire les atteintes à la qualité de vie de la population durant la durée du chantier. Il a d'ailleurs baptisé son alternative au projet retenu par le Conseil fédéral « Axe ouest - mieux comme ça ».

Le projet prévoit de renoncer aux deux jonctions « Bienne-Centre » et « Faubourg du lac » et de construire un tunnel de cinq kilomètres. Cet ouvrage relierait l'échangeur des Marais-de-Brügg où se rejoignent les autoroutes en provenance de Soleure, de Berne et du Jura, avec Vigneules en direction de Neuchâtel.

Cette galerie souterraine à deux voies serait construite sous la nappe phréatique. Par rapport au projet actuel, la durée des travaux pourra être réduite de moitié et les émissions de poussière et de bruit diminuer de 90%, selon les estimations. Les coûts ne s'élèveraient plus qu'à la moitié des 2,2 milliards budgétés.

 

Pas de démolition

Le collectif « Axe ouest: pas comme ça » souligne que son modèle, contrairement à celui des autorités, n'entraînera la démolition d'aucune maison et préservera les arbres. « Et Bienne échappera surtout à une plaie ouverte qui défigurerait durablement sa physionomie », explique le comité.

Pour étudier la faisabilité de son projet, « Axe ouest: pas comme ça » a mandaté une entreprise spécialisée dans les questions liées aux tunnels. Dans son rapport d'étude, cette société estime que ce projet alternatif est réalisable sur le plan technique.

Pour les opposants au projet actuel, il ne fait aucun doute que leur scénario réduira le trafic d'agglomération et de transit dans les quartiers d'habitation. Un tout-ménage sera envoyé à la population pour présenter en détail ce nouveau modèle.

 

Pression sur les autorités

Le comité « Axe ouest: pas comme ça » demande aux autorités des villes de Bienne et de Nidau d'intervenir rapidement auprès du canton et de la Confédération afin que le projet définitif officiel soit suspendu. Il souhaite que sous la pression des villes la Confédération examine cette nouvelle option.

Le projet « Axe ouest mieux comme ça » a été présenté aux autorités de Bienne et de Nidau qui ont estimé qu'il était trop tôt pour prendre position. « Nous sommes contents qu'elles soient venues et l'on a l'impression qu'on ouvre une porte », a estimé Sabine Brenner, membre du comité.

Le Conseil municipal biennois s'est dit à plusieurs reprises ouvert à toute proposition qui pourrait améliorer le projet sous sa forme actuelle. Mais il a encore récemment affirmé que la suppression des deux jonctions rendrait le projet inutile. /ATS+sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus