Groupe PDC au Parlement : Anne Froidevaux quitte la présidence

L’après-midi s’annonce mouvementé au Parlement jurassien. Les députés vont procéder ce vendredi ...
Groupe PDC au Parlement : Anne Froidevaux quitte la présidence

La députée de Châtillon a démissionné de sa fonction de porte-parole des démocrates-chrétiens au législatif à la veille de l’élection à la présidence

Anne Froidevaux Anne Froidevaux (photo: archive)

L’après-midi s’annonce mouvementé au Parlement jurassien. Les députés vont procéder ce vendredi à diverses élections à partir de 14h. L’incertitude est totale sur la présidence du législatif, suite à l’affaire Pauline Queloz et aux dissensions observées au sein du groupe PDC.
Les lignes ne seront véritablement figées que lors du vote. Des partis vont encore se retrouver en début d’après-midi pour affiner leur stratégie et leurs calculs.

 

Outre le nom de Pauline Queloz, qui reste la seule candidate officielle du PDC, les noms d’Erica Hennequin (Les Verts) et d’Anne Froidevaux devraient aussi sortir des urnes lors de l’élection à la présidence du Parlement. L’élue démocrate-chrétienne de Châtillon recueillerait les voix de ceux qui ne contestent pas la fonction de président au PDC, mais qui ne veulent pas de Pauline Queloz, empêtrée dans la procédure disciplinaire lancée à son encontre par la commission des examens d’avocats. Anne Froidevaux, justement, a démissionné jeudi de son poste de présidente du groupe parlementaire. Les dissensions révélées au grand jour au sein du PDC auraient été la goutte d’eau de trop. Après ces fuites internes, Anne Froidevaux ne se sent plus légitime pour rester la porte-parole du groupe, selon le directoire du parti. Elle est remplacée par le député ajoulot Michel Choffat. Anne Froidevaux, que nous n’avons pas pu joindre vendredi matin, avait déclaré qu’elle refuserait une élection. Mais la donne pourrait avoir changé.

 

Cette élection s’annonce donc tendue et indécise comme jamais. Elle risque bien d’éclipser les autres. Rappelons tout de même que le ministre PCSI David Eray doit accéder à la présidence du Gouvernement pour 2018. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus