Christoph Neuhaus pointé du doigt sur l’affaire du tourisme électoral à Moutier

Malgré le refus du Ministère public d’étudier les soupçons de tourisme électoral, le conseiller ...
Christoph Neuhaus pointé du doigt sur l’affaire du tourisme électoral à Moutier

Malgré le refus du Ministère public d’étudier les soupçons de tourisme électoral, le conseiller d’Etat bernois Christoph Neuhaus aurait négligé cet avis pour ébruiter l’affaire selon une enquête du quotidien bernois « Der Bund »

Christoph Neuhaus. Christoph Neuhaus.

Enième rebondissement dans l’affaire des soupçons de tourisme électoral à Moutier. Un article du journal « Der Bund » paru ce matin remet en cause la chronologie des révélations de ce dimanche. Il pointe l’attitude du conseiller d’Etat bernois Christoph Neuhaus.

On apprenait ce week-end qu’une étude anonyme sur les mouvements de la population à Moutier avait été transmise au Ministère public bernois par Christoph Neuhaus. Une étude qui confirmait un tourisme électoral lors du vote du 18 juin sur l’appartenance cantonale de la cité prévôtoise. Peu après la parution de l’article, le ministère public faisait savoir qu’il n’entrerait pas en matière dans cette affaire.

 

Christoph Neuhaus plaide la fatigue et la confusion

La décision du Ministère public bernois avait pourtant été transmise à Christoph Neuhaus deux jours plus tôt, dès le vendredi, révèle ce mercredi le quotidien « Der Bund ». Pourquoi le conseiller d’Etat a-t-il laissé l’article paraître en dépit de cette information importante ? Christoph Neuhaus affirme au quotidien « Der Bund » qu’il y a eu confusion de sa part et s’excuse d’avoir envenimé la situation. Le conseiller d’Etat ajoute qu’après des mois de campagne, il a été gagné par la fatigue et la confusion.

Des nouvelles révélations qui ont fait bondir le camp autonomiste. Laurent Coste, président du Mouvement Autonomiste Jurassien et directeur de campagne de Moutier Ville Jurassienne dénonce des manipulations récurrentes du camp pro-bernois au détriment des électeurs jurassiens. /rgi+jpi

La réaction de Laurent Coste


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus