Procédure bientôt close dans l'affaire des pots-de-vin chez Swatch Group

Le Parquet régional de La Chaux-de-Fonds est sur le point de clore l'instruction ouverte en ...
Procédure bientôt close dans l'affaire des pots-de-vin chez Swatch Group

Le Parquet régional de La Chaux-de-Fonds est sur le point de clore l'instruction ouverte en 2014 sur une affaire de pots-de-vin qu'auraient touchés deux anciens employés de la marque Tissot, dont le siège social est au Locle. Deux autres personnes sont également sur le banc des accusés

Le Parquet régional de La Chaux-de-Fonds serait sur le point de clore la procédure ouverte en février 2014 concernant une affaire de pots-de-vin au sein du Swatch Group, selon la RTS. Deux membres du personnel de Tissot et un troisième employé d’une autre marque horlogère auraient touché plus de 10 millions de francs de pots-de-vin émanant de fournisseurs hongkongais entre 2008 et 2013.  Un ancien responsable des commandes chez Tissot, un autre en charge de la qualité et un troisième prévenu sont dans la ligne de mire de la justice, de même que l’un des fournisseurs.

Swatch Group, propriétaire de la marque dont le siège social est au Locle avait porté plainte en février 2014 contre ses anciens employés, comme nous l'indiquions à l'époque. Ces pratiques auraient été décelées lors d’un audit interne. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus